Discussion:
J'ai 2 nouvelles, je commence par la bonne ou la mauvaise ?
(trop ancien pour répondre)
François Guillet
2017-08-23 19:25:32 UTC
Permalink
Raw Message
Allez, la mauvaise : des prévisions sur l'évolution solaire, faites
pour prédire l'évolution climatique, sont plutôt catastrophiques pour
les prochains cycles solaires 25 (vers 2020) et 26.
La bonne : plus question de réchauffement.

https://www.ras.org.uk/news-and-press/2680-irregular-heartbeat-of-the-sun-driven-by-double-dynamo
Résumé en français :
http://www.slate.fr/story/104239/terre-periode-glaciaire-2030

En fait la mauvaise nouvelle est à relativiser, au moins pour la
radiodiffusion en ondes courtes, du fait qu'il y a de moins en moins de
stations à recevoir. En restera-t-il une seule en 2030 ?
Et la bonne nouvelle aussi est à relativiser : on va à nouveau se
cailler l'hiver. :-)
Enfin, si l'on en croit les prévisions...
Marc SCHAEFER
2017-08-23 19:37:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
La bonne : plus question de réchauffement.
A voir, cela sera très court, et simplement un ralentissement de
l'augmentation de la température, voir un léger et très temporaire
refroidissement. "Le soleil nous donne un peu de temps pour
stopper les émissions de carbone et pour réduire les effets
négatifs du réchauffement global".

Références:
http://www.iflscience.com/environment/mini-ice-age-not-reason-ignore-global-warming/
François Guillet
2017-08-23 20:58:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Marc SCHAEFER
Post by François Guillet
La bonne : plus question de réchauffement.
A voir, cela sera très court, et simplement un ralentissement de
l'augmentation de la température, voir un léger et très temporaire
refroidissement. "Le soleil nous donne un peu de temps pour
stopper les émissions de carbone et pour réduire les effets
négatifs du réchauffement global".
http://www.iflscience.com/environment/mini-ice-age-not-reason-ignore-global-warming/
Je me souviens qu'on a eu des cycles puissants dans les années 80 (je
recevais en France de très forts signaux du 1er canal TV américain
au-delà de 55 MHz, je n'ai pas vu ça depuis). C'est quand même le signe
de beaucoup d'énergie solaire qui nous arrivait d'une façon ou d'une
autre dans cette période. Reste à savoir les effets sur le climat. On
constate que le GIEC se trompe du simple au double au fur et à mesure
qu'on atteint les dates de leurs prévisions passées, il est donc
prudent de regarder un peu ailleurs pour éviter les surprises.
Marc SCHAEFER
2017-08-24 06:32:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Je me souviens qu'on a eu des cycles puissants dans les années 80 (je
recevais en France de très forts signaux du 1er canal TV américain
au-delà de 55 MHz, je n'ai pas vu ça depuis). C'est quand même le signe
Ah, oui, je ne conteste en rien les éruptions solaires qui créent des
perturbations électromagnétiques, d'ailleurs la prochaine grosse
risque de faire de gros dégâts au vu de ce qui s'est passé à la fin du
19e.
Post by François Guillet
autre dans cette période. Reste à savoir les effets sur le climat. On
constate que le GIEC se trompe du simple au double au fur et à mesure
qu'on atteint les dates de leurs prévisions passées, il est donc
Tout dépend quelle partie du graphe on regarde.

La tendance générale est bien prévue par le GIEC, et le faible
ralentissement de l'augmentation(*) observée effectivement est
contrebalancée par certaines observations, par exemple en Suisse
ou au Groenland, d'un effet accéléré local, conformément aux prévisions
du modèle.

D'ailleurs que le GIEC se trompe ou non n'est pas vraiment important
pour deux arguments:

a) on brûle des combustibles fossiles, à terme c'est de toute façon
stupide

b) même s'il se trompe d'un facteur 2 ou 3, l'augmentation de température
si l'on ne fait rien sera de toute manière grave.
Post by François Guillet
prudent de regarder un peu ailleurs pour éviter les surprises.
Si effectivement comme prévu le Soleil diminue l'énergie qu'il nous envoie,
il y aura deux conséquences possibles à mon avis:

a) soit, selon l'article que j'ai donné en référence, cela nous
permettra simplement de mettre en place les mesures préconisées
par le GIEC puis de ne pas trop souffrir des conséquences
du réchauffement déjà induit pendant une dizaine d'années, ensuite
on souffrira, mais peut-être de manière atténuée, jusqu'à une
stabilisation si les mesures complètes sont mises en oeuvre
(Paris ne va pas assez loin, mais c'est un excellent début, en
particulier avec ce `refroidissement solaire temporaire')

b) soit, et c'est complètement à contre-courant de la science
actuelle, on subit effectivement une petite ère glaciaire non
reportée ou une grosse ère glaciaire (d'après un autre
article reportée de 25'000 ans), et dans ce cas, ce ne sont pas
les mini-mesurettes anti-réchauffement déjà prévues qui vont
changer le cap

(*) un faible ralentissement d'une augmentation n'est pas une baisse!
Loading...