et les puissances pour le RNT de Lille sont ...
Discussion:
et les puissances pour le RNT de Lille sont ...
(trop ancien pour répondre)
marc
2018-04-19 22:03:26 UTC
Permalink
Raw Message
? 2, 10kw ??

Pas encore connu, mais je suis curieux...

Marc
--
--
What's on Shortwave guide: choose an hour, go!
http://shortwave.tk
700+ Radio Stations on SW http://swstations.tk
300+ languages on SW http://radiolanguages.tk
F1TAY
2018-04-20 10:03:24 UTC
Permalink
Raw Message
La RNT étant prévu pour fonctionner en SFN, la puissance n'est pas le
paramétre le plus important.

Daniel
Post by marc
? 2, 10kw ??
Pas encore connu, mais je suis curieux...
Marc
--
marc
2018-04-20 20:38:49 UTC
Permalink
Raw Message
Post by F1TAY
La RNT étant prévu pour fonctionner en SFN, la puissance n'est pas le
paramétre le plus important.
Daniel
Les puissances de Lille centre sont tres important pur les regions frontalieres...

https://www.radiodigi.fr/dabplus-lille.html

Marc
--
--
What's on Shortwave guide: choose an hour, go!
http://shortwave.tk
700+ Radio Stations on SW http://swstations.tk
300+ languages on SW http://radiolanguages.tk
Thierry VIGNAUD
2018-04-21 08:10:59 UTC
Permalink
Raw Message
On Fri, 20 Apr 2018 12:03:24 +0200, F1TAY
Post by F1TAY
La RNT étant prévu pour fonctionner en SFN, la puissance n'est pas le
paramétre le plus important.
Daniel
Post by marc
? 2, 10kw ??
Pas encore connu, mais je suis curieux...
Marc
--
Ce n'était pas la question posée.

Autrement dit, dans un newsgroup tel que le fr.rec.radio où les questions sont
plutôt orientées technique, une personne n'aurait pas de légitimité à se
renseigner pour connaître la puissance des émetteurs !!!

Tu n'es pas obligé de répondre à une question si tu n'as pas la réponse, si
elle ne t'intéresse pas et encore moins de donner une réponse qui ne
correspond pas à la question !

C'est magnifique cette entraide, après on ne s'étonnera pas qu'il y ait de
moins en moins de participants à ce forum !
--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
F1TAY
2018-04-21 11:09:38 UTC
Permalink
Raw Message
Ma réponse expliquait que contrairement à la FM où il y a un émetteur
unique sur une fréquence pour couvrir une région, en RNT pour couvrir
la même région il y a plusieurs émetteurs synchronisés sur une
fréquence. Si en FM le fait que l'émetteur unique soit de 500 watts ou
5 kW de PAR peut changer la couverture, en RNT avec des émetteurs en
SFN savoir si un émetteur du groupe est de 500 watts ou 5 kW n'est pas
très important.

Daniel
Post by Thierry VIGNAUD
On Fri, 20 Apr 2018 12:03:24 +0200, F1TAY
Post by F1TAY
La RNT étant prévu pour fonctionner en SFN, la puissance n'est pas le
paramétre le plus important.
Daniel
Post by marc
? 2, 10kw ??
Pas encore connu, mais je suis curieux...
Marc
--
Ce n'était pas la question posée.
Autrement dit, dans un newsgroup tel que le fr.rec.radio où les questions
sont plutôt orientées technique, une personne n'aurait pas de légitimité à se
renseigner pour connaître la puissance des émetteurs !!!
Tu n'es pas obligé de répondre à une question si tu n'as pas la réponse, si
elle ne t'intéresse pas et encore moins de donner une réponse qui ne
correspond pas à la question !
C'est magnifique cette entraide, après on ne s'étonnera pas qu'il y ait de
moins en moins de participants à ce forum !
marc
2018-04-21 20:39:52 UTC
Permalink
Raw Message
Post by F1TAY
Ma réponse expliquait que contrairement à la FM où il y a un émetteur
unique sur une fréquence pour couvrir une région, en RNT pour couvrir
la même région il y a plusieurs émetteurs synchronisés sur une
fréquence. Si en FM le fait que l'émetteur unique soit de 500 watts ou
5 kW de PAR peut changer la couverture, en RNT avec des émetteurs en
SFN savoir si un émetteur du groupe est de 500 watts ou 5 kW n'est pas
très important.
Daniel
MAIS SI! J'habite pas en France, et en plus, combien de gens vont
pouvoir capter les "petites" emetteurs des villes comme Lille,
Dunkerque, Calais?

J'ai deja vu des cartes de couvertures, et comme j'ai deja capte le
1000 watt de chez nous a 67 km(route de Fruges), je crois que je vais capter
Lille centre
Dunkerque
Calais
Lille ETENDU.

J'habite en Belgique, pas si loin d'Hondschoote!


Marc
--
--
What's on Shortwave guide: choose an hour, go!
http://shortwave.tk
700+ Radio Stations on SW http://swstations.tk
300+ languages on SW http://radiolanguages.tk
S D
2018-04-22 10:42:54 UTC
Permalink
Raw Message
La réponse de Daniel est claire, par contre c'est vrai que dans la réalité la puissance sera importante à connaître, car comme en FM, on va tout droit vers des objectifs de couverture en terme de population, et non de territoire ! Autrement dit : je m'attends à ce que la couverture du multiplexe "étendu" se limite pendant longtemps à la grande ville directement desservie, et c'est tout. On risque de se retrouver avec les miettes pour la campagne, comme en FM, fini les avantages du SFN.

J'ai vu passer le vent du boulet pour ma petite ville alsacienne qui va hériter d'un multiplex local, chose qui sera impossible pour tous les appels à venir, les appels à candidature ne concernant dès cette année que les grandes agglomérations. Certes, aucune station thématique n'est intéressée par ma zone, donc il ne s'agira que de stations locales, les seules nouveautés seront des stations d'autres cantons à la programmation très proche. Mais au moins, si le multiplexe étendu ne porte pas jusque chez moi, j'aurai un multiplexe français à la maison...

Il est à noter d'ailleurs que l'associative Accent 4 dédiée à la musique classique et RCF Alsace seront sur le multiplexe étendu, alors que les autres radios régionales (Top Music, Dreyeckland, Flor FM...) seront sur les multiplexes locaux : pour viser une couverture du territoire et non seulement les grandes villes, ce sont sur ces multiplexes qu'il fallait se porter candidat. Le bonus, c'est le maintien de programmes locaux en décrochage comme sur Top Music, chose qu'ils auraient pu abandonner à la façon de certaines radios allemandes (SWR3 qui diffuse trois ou quatre versions régionalisées en FM pour la météo, les infos routières, et qui diffuse une version unique multirégions en DAB+).

Pour être optimiste, je me dis que si les petites villes alsaciennes ont des sites DAB+ pour les multiplexes locaux, peut-être aura-t-on une diffusion du multiplexe étendu sur ces sites.

J'aurai la réponse très prochainement pendant les tests, probablement d'ici la fin de l'été.

Stéphane
Nicolas Croiset
2018-04-22 15:53:03 UTC
Permalink
Raw Message
Post by S D
La réponse de Daniel est claire, par contre c'est vrai que dans la réalité la puissance sera importante à connaître, car comme en FM, on va tout droit vers des objectifs de couverture en terme de population, et non de territoire ! Autrement dit : je m'attends à ce que la couverture du multiplexe "étendu" se limite pendant longtemps à la grande ville directement desservie, et c'est tout. On risque de se retrouver avec les miettes pour la campagne, comme en FM, fini les avantages du SFN.
L'appel à candidatures impose l'élément suivant :

- au moins 40 % de la population incluse dans l'allotissement au
démarrage des émissions ;
- au moins 60 % de la population incluse dans l'allotissement dans un
délai de 2 ans ;
- au moins 80 % de la population incluse dans l'allotissement dans un
délai de 4 ans.

A+
--
+------------------------------------------------------------+
| E-mail : ***@brume.org |
| Annuaire des radios AM/FM/RNT : http://www.annuradio.fr/ |
+------------------------------------------------------------+
bilou
2018-04-22 16:51:55 UTC
Permalink
Raw Message
- au moins 40 % de la population incluse dans l'allotissement au démarrage
des émissions ;
- au moins 60 % de la population incluse dans l'allotissement dans un
délai de 2 ans ;
- au moins 80 % de la population incluse dans l'allotissement dans un
délai de 4 ans.
Sauf que la procédure pour définir ces fameux % on
l'attend toujours.
Au passage il y a pas mal de canaux adjacents a Lille
ce qui impose soit une coimplantation des emetteurs
soit des critères contraignants en spectre et en puissance
ainsi que des recepteurs de course sous peine de
refaire en RNT les "sans radio" de la FM :-)
Nicolas Croiset
2018-04-23 17:15:36 UTC
Permalink
Raw Message
Post by bilou
- au moins 40 % de la population incluse dans l'allotissement au démarrage
des émissions ;
- au moins 60 % de la population incluse dans l'allotissement dans un
délai de 2 ans ;
- au moins 80 % de la population incluse dans l'allotissement dans un
délai de 4 ans.
Sauf que la procédure pour définir ces fameux % on
l'attend toujours.
Au passage il y a pas mal de canaux adjacents a Lille
ce qui impose soit une coimplantation des emetteurs
soit des critères contraignants en spectre et en puissance
ainsi que des recepteurs de course sous peine de
refaire en RNT les "sans radio" de la FM :-)
Comment cela ! S'est défini dans l'appel à candidatures :

-----------------
1.2. Niveaux de champ de référence et types de réception

Le Conseil retient les valeurs de référence suivantes pour définir les
niveaux de champs médians minimaux que doivent assurer les opérateurs de
multiplex et définir ainsi le niveau de service attendu :
NIVEAU DE CHAMP EN DBΜV/M
Allotissement local
67
Allotissement étendu
54

Les valeurs du tableau ci-dessus correspondent à des niveaux à 1 m 50 du
sol à l'extérieur des bâtiments.
Les valeurs de seuil de réception font l'objet d'un réexamen périodique
par le Conseil, notamment au regard de l'état de l'art. Les mesures de
niveaux de champ reçu peuvent également être complétées ou remplacées
par des mesures de paramètres permettant de rendre compte de la qualité
du signal.

1.3. Méthode de calcul

Les niveaux de champs sont prédits au moyen des recommandations UIT-R
P.1812, 526 ou 1546 le cas échéant (trajet terre mer, notamment).
Le choix de ces recommandations pour la prédiction des niveaux de champs
fait l'objet d'un réexamen afin de tenir compte des dernières parutions
et évolutions.

----------------------
Mais les différences de résultats seront à lla marge.
--
+------------------------------------------------------------+
| E-mail : ***@brume.org |
| Annuaire des radios AM/FM/RNT : http://www.annuradio.fr/ |
+------------------------------------------------------------+
marc
2018-04-23 17:59:54 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Nicolas Croiset
Allotissement local
67
Allotissement étendu
54
Je m'interesse au reception a p ex 30km de Lille ...


Et si on mettait 10.000 emetteurs de 1 watt pour couvrir Lille Centre, ce serait bien?


Marc
--
--
What's on Shortwave guide: choose an hour, go!
http://shortwave.tk
700+ Radio Stations on SW http://swstations.tk
300+ languages on SW http://radiolanguages.tk
Ulrich Onken
2018-04-23 19:24:56 UTC
Permalink
Raw Message
Post by bilou
- au moins 40 % de la population incluse dans l'allotissement au démarrage
des émissions ;
- au moins 60 % de la population incluse dans l'allotissement dans un
délai de 2 ans ;
- au moins 80 % de la population incluse dans l'allotissement dans un
délai de 4 ans.
Sauf que la procédure pour définir ces fameux % on
l'attend toujours.
Au passage il y a pas mal de canaux adjacents a Lille
ce qui impose soit une coimplantation des emetteurs
soit des critères contraignants en spectre et en puissance
ainsi que des recepteurs de course sous peine de
refaire en RNT les "sans radio" de la FM :-)
Il y a plus d'informations sur le site du CSA (2 présentations):
http://extranet.csa.fr/radio/index.php?tg=topusr&cat=4

Habibant en Allemagne, j'aimerais aussi que le CSA publie les sites des
émetteurs et leur puissances, pas seulement les zones de couverture.
Pour l'Alsace, j'ai trouvé les sites et d'autres details techniques qui
ont été coordonnés à l'UIT:

https://www.bundesnetzagentur.de/DE/Sachgebiete/Telekommunikation/Unternehmen_Institutionen/Frequenzen/OeffentlicheNetze/Rundfunk/rundfunk-node.html
(T-DAB)

Les sites coordonnés sont Colmar, Mulhouse-Belvédère,
Strasbourg-Nordheim, Séléstat, Saverne (10 kW) et Wissembourg (2 kW) -
par exemple pour l'ensemble étendu, 6D. Mais je ne sais pas que ce sont
les émetteurs et les puissances qu'on va utiliser actuellement...

Uli
Nicolas Croiset
2018-04-23 20:47:41 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Ulrich Onken
http://extranet.csa.fr/radio/index.php?tg=topusr&cat=4
Habibant en Allemagne, j'aimerais aussi que le CSA publie les sites des
émetteurs et leur puissances, pas seulement les zones de couverture.
Pour l'Alsace, j'ai trouvé les sites et d'autres details techniques qui
https://www.bundesnetzagentur.de/DE/Sachgebiete/Telekommunikation/Unternehmen_Institutionen/Frequenzen/OeffentlicheNetze/Rundfunk/rundfunk-node.html
(T-DAB)
Les sites coordonnés sont Colmar, Mulhouse-Belvédère,
Strasbourg-Nordheim, Séléstat, Saverne (10 kW) et Wissembourg (2 kW) -
par exemple pour l'ensemble étendu, 6D. Mais je ne sais pas que ce sont
les émetteurs et les puissances qu'on va utiliser actuellement...
L'ensemble des informations techniques définitives paraitront au Journal
Officiel avant le début des émissions.
--
+------------------------------------------------------------+
| E-mail : ***@brume.org |
| Annuaire des radios AM/FM/RNT : http://www.annuradio.fr/ |
+------------------------------------------------------------+
S D
2018-04-25 07:15:52 UTC
Permalink
Raw Message
Merci Nicolas.

J'avais complètement zappé la mesure de la couverture dans l'appel à candidatures ! Au temps pour moi.

A éplucher les documents de concertation, je me dis que j'ai bien fait de basculer sur la radio par TuneIn dans ma voiture...

Stéphane
bilou
2018-04-25 20:03:57 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Nicolas Croiset
Post by bilou
- au moins 40 % de la population incluse dans l'allotissement au démarrage
des émissions ;
- au moins 60 % de la population incluse dans l'allotissement dans un
délai de 2 ans ;
- au moins 80 % de la population incluse dans l'allotissement dans un
délai de 4 ans.
Sauf que la procédure pour définir ces fameux % on
l'attend toujours.
Au passage il y a pas mal de canaux adjacents a Lille
ce qui impose soit une coimplantation des emetteurs
soit des critères contraignants en spectre et en puissance
ainsi que des recepteurs de course sous peine de
refaire en RNT les "sans radio" de la FM :-)
-----------------
1.2. Niveaux de champ de référence et types de réception
Le Conseil retient les valeurs de référence suivantes pour définir les
niveaux de champs médians minimaux que doivent assurer les opérateurs de
NIVEAU DE CHAMP EN DB?V/M
Allotissement local
67
Allotissement étendu
54
Les valeurs du tableau ci-dessus correspondent à des niveaux à 1 m 50 du
sol à l'extérieur des bâtiments.
Les valeurs de seuil de réception font l'objet d'un réexamen périodique
par le Conseil, notamment au regard de l'état de l'art. Les mesures de
niveaux de champ reçu peuvent également être complétées ou remplacées par
des mesures de paramètres permettant de rendre compte de la qualité du
signal.
1.3. Méthode de calcul
Les niveaux de champs sont prédits au moyen des recommandations UIT-R
P.1812, 526 ou 1546 le cas échéant (trajet terre mer, notamment).
Le choix de ces recommandations pour la prédiction des niveaux de champs
fait l'objet d'un réexamen afin de tenir compte des dernières parutions et
évolutions.
----------------------
Ben pour Paris il serait temps de s'affoler alors.
Le délai de 4 ans est bientôt échut et la couverture n'a pas du tout évolué.
Il y a combien d'emetteurs pour chaque multiplex ?
Thierry VIGNAUD
2018-04-26 17:43:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by bilou
Post by Nicolas Croiset
Post by bilou
- au moins 40 % de la population incluse dans l'allotissement au démarrage
des émissions ;
- au moins 60 % de la population incluse dans l'allotissement dans un
délai de 2 ans ;
- au moins 80 % de la population incluse dans l'allotissement dans un
délai de 4 ans.
Sauf que la procédure pour définir ces fameux % on
l'attend toujours.
Au passage il y a pas mal de canaux adjacents a Lille
ce qui impose soit une coimplantation des emetteurs
soit des critères contraignants en spectre et en puissance
ainsi que des recepteurs de course sous peine de
refaire en RNT les "sans radio" de la FM :-)
-----------------
1.2. Niveaux de champ de référence et types de réception
Le Conseil retient les valeurs de référence suivantes pour définir les
niveaux de champs médians minimaux que doivent assurer les opérateurs de
NIVEAU DE CHAMP EN DB?V/M
Allotissement local
67
Allotissement étendu
54
Les valeurs du tableau ci-dessus correspondent à des niveaux à 1 m 50 du
sol à l'extérieur des bâtiments.
Les valeurs de seuil de réception font l'objet d'un réexamen périodique
par le Conseil, notamment au regard de l'état de l'art. Les mesures de
niveaux de champ reçu peuvent également être complétées ou remplacées par
des mesures de paramètres permettant de rendre compte de la qualité du
signal.
1.3. Méthode de calcul
Les niveaux de champs sont prédits au moyen des recommandations UIT-R
P.1812, 526 ou 1546 le cas échéant (trajet terre mer, notamment).
Le choix de ces recommandations pour la prédiction des niveaux de champs
fait l'objet d'un réexamen afin de tenir compte des dernières parutions et
évolutions.
----------------------
Ben pour Paris il serait temps de s'affoler alors.
Le délai de 4 ans est bientôt échut et la couverture n'a pas du tout évolué.
Il y a combien d'emetteurs pour chaque multiplex ?
Le CSA avait autorisé en test (donc pas d'autorisation pérenne) les multiplex
2 (canal 6A) et 5 (canal 9B) du fort de Romainville, aux Lilas (93) à diffuser
également depuis la tour hertzienne de la forêt de Meudon (92)

Vu ma position j'ai bien constaté l'amélioration depuis mon domicile de ces 2
multiplex il y a... 2 ans ? L'un des sites de Meudon s'est arrêté par la
suite, l'autre continuant, je pense au moins jusqu'à l'été dernier. Je n'avais
jamais cherché à vérifier depuis longtemps, mais je l'ai fait ce soir et une
chose est sure, ces 2 relais de Meudon ne diffusent plus à l'heure actuelle,
donc à mon avis on est dans la même configuration qu'au démarrage de la RNT
parisienne : 1 émetteur par multiplex et rien d'autre d'après mes constats
d'écoute (mais en un seul point) et pas d'infos du côté du CSA concernant une
extension des autorisations d'opérateurs de multiplex parisiens.

En passant sur la RNT parisienne, je confirme que le multiplex test de
l'équipementier automobile "Continental" à Rambouillet (78) diffuse toujours
(au moins jusqu'à dimanche dernier) ses relais d'Inter, Culture et FIP à la
fois en DAB et DAB+ ainsi que Yvelines Radio et Radio Vieille Eglise, plus un
canal de test où j'y avais entendu auparavant des annonces de sécurité type
"Alerte enlèvement".
--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
S D
2018-04-23 00:19:33 UTC
Permalink
Raw Message
Merci beaucoup Nicolas, c'est donc bien ce que j'avais lu dans l'appel à candidatures il y a à peu près 18 mois.

J'en déduis qu'avec uniquement Port du Rhin au démarrage, on peut atteindre les 40% du Bas-Rhin en débordant à peine de l'agglomération de Strasbourg et en se contentant de ça pendant deux ans, c'est magnifique.

Fin 2020, le démarrage de Nordheim à puissance réduite permettrait de toucher l'Aire Urbaine de Strasbourg ici tracée :
http://geographica.danslamarge.com/Strasbourg-pouvoirs-et-territoires.html
ainsi que les villes de Saverne, Molsheim, Obernai et Hagenau, on dépasserait déjà largement les 70%. Et on se rapprocherait déjà de la couverture du Bas-Rhin hormis la forêt et le massif des Vosges. Merci la forte densité de population, et ce sera loin d'être le cas partout ailleurs.

Enfin, c'est l'espoir de couvrir la zone de la plaine d'Alsace et un peu plus profondément dans certaines vallées en augmentant la puissance de Nordheim fin 2022. Pour le Haut-Rhin, c'est différent. L'agglomération de Mulhouse compte moins dans la population du département.

Je comprends les tenants et aboutissants de la montée en puissance progressive pour une question de frais d'émission et d'équipement de la population / auditoire potentiel. Mais j'espère que l'on ne répétera pas en DAB+ le schéma de la FM, à savoir des grands réseaux et un choix disponibles uniquement dans les grands centres urbains, alors que l'on nous faisait des discours sur le "plus de choix" grâce à la RNT. Vue l'inertie dans le pays et les derniers renoncements du CSA vis-à-vis des multiplexes des villes moyennes pour "aller plus vite dans le déploiement", je ne m'attends pas à grand chose.

En Allemagne, ils ont casé les stations publiques dans le multiplexe national, et pour les privées c'est "marche ou crève" : si elles ne veulent pas payer la diffusion depuis un grand nombre de sites (plus d'une centaines pour une superficie réduite par rapport à la France, et certes plus densément peuplée), elles disparaissent et sont remplacées par une autre station (feu Lounge FM, ou la radio du championnat de football...).

Comprenez que je sois dubitatif : en FM, même Radio France a du mal à passer en plaine en centre Alsace à cause de ces sites choisis près des villes du temps de la RTF, et en TNT, depuis le passage au MPEG4 ca devient très dur car les sites de Colmar et Sélestat prévus dans la coordination internationale en SFN avec Mulhouse-Belvédère et Strasbourg-Nordheim n'ont jamais ouvert. Et France Bleu Elsass à qui on avait promis une ressource sur le DAB+ à l'extinction des OM, ça a fait "pschitt", mensonge.

Et comme le dit bilou, on ne sait pas où les critères de couverture seront, entre fixe avec une antenne à 12 mètres du sol comme en TNT, et une réception nickel avec un petit récepteur de poche en indoor en bordure de zone (ce que moi je considère comme normal comme utilisation).

Je veux bien être optimiste et j'espère avoir de très bonnes surprises grâce à des acteurs aussi impliqués que vous dans le média radio, mais je suis également sans illusions au vu des expériences passées.

Stéphane
Loading...