Discussion:
[RNT] Encore une radio de moins sur Paris
(trop ancien pour répondre)
Thierry VIGNAUD
2018-02-10 14:58:12 UTC
Permalink
Raw Message
En décembre le CSA avait abrogé l'autorisation de TOP MUSIQUE sur le multiplex
parisien 7 (canal 11D) et je constate cette semaine qu'une autre radio l'a
abandonné : RADIO TÈR, sans décision du CSA publiée pour l'instant.

Résultat le multiplex 7 qui a diffusé à l'origine 9 radios n'en diffuse plus
que 4 après les abandons de LIBERADIO, RADIO TÈR, RADIO VITAMINE, TOP MUSIQUE
et ZEBRADIO.

Je me demande comment les opérateurs de multiplex réussissent à s'en sortir
financièrement quand on passe sur une même ressource (donc une même dépense
pour une diffusion numérique) de 9 à 4 clients. :-)
--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
François Guillet
2018-02-10 15:34:34 UTC
Permalink
Raw Message
Thierry VIGNAUD avait soumis l'idée :
...
Post by Thierry VIGNAUD
Je me demande comment les opérateurs de multiplex réussissent à s'en sortir
financièrement quand on passe sur une même ressource (donc une même dépense
pour une diffusion numérique) de 9 à 4 clients. :-)
Ils péricliteront ou au mieux végèteront. La radio n'est plus le media
qu'on a connu jusqu'aux années 80, voire 90.
1) on a l'impression que certains ont encore l'idée des richissimes
radios périphériques du temps où la radio était monopole d'Etat. C'est
ce qui a occasionné beaucoup de vocations à la libération de la FM, une
fréquence était vue comme le jackpot.
2) on a l'impression que certains ont encore dans l'idée que la radio
est un media très écouté alors que le temps de cerveau est désormais
accaparé par le smartphone, ou le PC.
Il ne reste guère que le marché de l'écoute de la radio en voiture, et
l'habitude de la radio qu'ont conservée les vieux. Les vieux vont
disparaître, et la voiture connectée va changer la donne. L'avenir de
la radio hertzienne est marginale. Il n'est pas sûr du tout qu'elle ait
les moyens de se payer des intermédiaires (inutiles selon moi sauf cas
particuliers) pour remplir tous les canaux des multiplex qu'ils gèrent.
Moi
2018-02-10 20:09:01 UTC
Permalink
Raw Message
1) on a l'impression ...[snip]
2) on a l'impression que ...[snip]
Auriez vous quelque chose de plus substantiel que vos impressions ou vos
avis pour argumenter ? Des chiffres, des faits, des études, des
statistiques peut-être ? Bref, des sources et des références crédibles,
voire officielles si possible.

Et puis, dites moi, ce "on", qui est-ce ?
L'avenir de la radio hertzienne est marginale.
Ah bon ? Votre voiture connectée déroulera un fil de cuivre ou une fibre
derrière elle pour apporter l'information dans l'habitacle ?
François Guillet
2018-02-11 15:33:32 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Moi
1) on a l'impression ...[snip]
2) on a l'impression que ...[snip]
Auriez vous quelque chose de plus substantiel que vos impressions ou vos
avis pour argumenter ? Des chiffres, des faits, des études, des
statistiques peut-être ? Bref, des sources et des références crédibles,
voire officielles si possible.
Mes impressions sont basées sur une certaine connaissance du domaine
pour ne pas dire une connaissance certaine, et plutôt que de poser des
questions triviales qui ont leur réponse partout, vous feriez mieux de
vous renseigner par vous-même. Je suis qand même bon prince, voir les
sources au lien indiqué plus bas.
Post by Moi
Et puis, dites moi, ce "on", qui est-ce ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/On_(pronom)
Post by Moi
L'avenir de la radio hertzienne est marginale.
Ah bon ? Votre voiture connectée déroulera un fil de cuivre ou une fibre
derrière elle pour apporter l'information dans l'habitacle ?
Vous n'avez pas l'air de comprendre toutes les subtilités du terme
"connecté". Vous êtes au courant qu'on peut avoir Internet (sans fil !)
en situation de mobilité ?!

"A en croire les sources, la jeune génération tout autour de la planète
passe de la radio traditionnelle à la radio en ligne :
Aux Etats-Unis, le pourcentage des auditeurs entre 13 et 35 ans qui
écoutent une _webradio dans leur voiture_ est maintenant égal au nombre
de personnes qui utilisent une radio traditionnelle.
Aux Etats-Unis, 47% des 18-24 ans passent moins de temps sur les radios
AM/FM que sur des services de streaming ou sur une webradio.
En Inde, la majorité de l’audience écoute désormais la radio sur un
téléphone mobile plutôt que sur un poste traditionnel.
La consommation de webradios a augmenté de 16% en Amérique latine entre
2011 et 2013.
Au Royaume-Uni, 75 pourcent des 15-24 ans et 59% des 25-34 ans écoutent
une webradio.
76% des étudiants d’université en Espagne écoutent la radio sur
Internet et des supports mobiles.
En France, les jeunes de 15/24 ans la consomment le plus en streaming
(59%)."
http://www.diamundialradio.org/2015/fr/content/célébrer-radio-statistiques.html

Donc oui, les statistiques le confirment, "l'avenir de la radio
hertzienne est marginale.".
Nicolas Croiset
2018-02-11 17:03:23 UTC
Permalink
Raw Message
Bonjour François,

les chiffres que tu présentent sont à prendre avec beaucoup de pincettes
car les sources sont plus ou moins fiables.

Si je prends que le cas de l'Angleterre ou tu écris que 75% des 15-24
ans et 59% des 25-34 ans écoutent une webradio (étude de 2013).

Déjà elle est contredite ici :
http://www.rajar.co.uk/docs/news/RAJAR_DataRelease_InfographicQ42017.pdf
(4ème trimestre 2017)

il est écrit que 35% de 15-24 ans écoutent la radio au moins une fois
par mois avec un mobile ou une tablette.

Dans cette même étude on note également que sur l'ensemble de l'écoute
numérique, le DAB représente 73% des heures et internet 17% des heures.
Post by François Guillet
Post by Moi
1) on a l'impression  ...[snip]
2) on a l'impression que ...[snip]
Auriez vous quelque chose de plus substantiel que vos impressions ou vos
avis pour argumenter ? Des chiffres, des faits, des études, des
statistiques peut-être ? Bref, des sources et des références crédibles,
voire officielles si possible.
Mes impressions sont basées sur une certaine connaissance du domaine
pour ne pas dire une connaissance certaine, et plutôt que de poser des
questions triviales qui ont leur réponse partout, vous feriez mieux de
vous renseigner par vous-même. Je suis qand même bon prince, voir les
sources au lien indiqué plus bas.
Post by Moi
Et puis, dites moi, ce "on", qui est-ce ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/On_(pronom)
Post by Moi
L'avenir de la radio hertzienne est marginale.
Ah bon ? Votre voiture connectée déroulera un fil de cuivre ou une fibre
derrière elle pour apporter l'information dans l'habitacle ?
Vous n'avez pas l'air de comprendre toutes les subtilités du terme
"connecté". Vous êtes au courant qu'on peut avoir Internet (sans fil !)
en situation de mobilité ?!
"A en croire les sources, la jeune génération tout autour de la planète
Aux Etats-Unis, le pourcentage des auditeurs entre 13 et 35 ans qui
écoutent une _webradio dans leur voiture_ est maintenant égal au nombre
de personnes qui utilisent une radio traditionnelle.
Aux Etats-Unis, 47% des 18-24 ans passent moins de temps sur les radios
AM/FM que sur des services de streaming ou sur une webradio.
En Inde, la majorité de l’audience écoute désormais la radio sur un
téléphone mobile plutôt que sur un poste traditionnel.
La consommation de webradios a augmenté de 16% en Amérique latine entre
2011 et 2013.
Au Royaume-Uni, 75 pourcent des 15-24 ans et 59% des 25-34 ans écoutent
une webradio.
76% des étudiants d’université en Espagne écoutent la radio sur Internet
et des supports mobiles.
En France, les jeunes de 15/24 ans la consomment le plus en streaming
(59%)."
http://www.diamundialradio.org/2015/fr/content/célébrer-radio-statistiques.html
Donc oui, les statistiques le confirment, "l'avenir de la radio
hertzienne est marginale.".
--
+------------------------------------------------------------+
| E-mail : ***@brume.org |
| Annuaire des radios AM/FM/RNT : http://www.annuradio.fr/ |
+------------------------------------------------------------+
François Guillet
2018-02-11 18:44:54 UTC
Permalink
Raw Message
Je suis remonté à l'étude d'Audiometrics d'où vient l'info,
retranscrite ici :
https://slidex.tips/download/the-big-audio-handbook

"Some 48% of adults reported using audio delivered via IP during a
week, listening either live, to on-demand content or to audio podcasts.
Amongst 15-24 year olds, this figure was 75%."

Donc ce n'est pas que les chiffres étaient faux, c'est que les chiffres
ne concernaient pas que la radio "live" mais aussi les podcasts et
l'audio à la demande.

Ceci nous amène à considérer la concurrence de l'audio en streaming qui
n'est pas de la radio live, mais qui en reprend le principe : l'écoute
d'un flux audio qui, au moins en partie, va se faire au détriment du
live.

Dans tous les cas, la tendance est à l'augmentation de l'écoute en
streaming d'année en année (30% en 2008 au UK, 48% en 2013, je n'ai pas
les chiffres pour 2017).
Post by Nicolas Croiset
Bonjour François,
les chiffres que tu présentent sont à prendre avec beaucoup de pincettes car
les sources sont plus ou moins fiables.
Si je prends que le cas de l'Angleterre ou tu écris que 75% des 15-24 ans et
59% des 25-34 ans écoutent une webradio (étude de 2013).
http://www.rajar.co.uk/docs/news/RAJAR_DataRelease_InfographicQ42017.pdf
(4ème trimestre 2017)
il est écrit que 35% de 15-24 ans écoutent la radio au moins une fois par
mois avec un mobile ou une tablette.
Dans cette même étude on note également que sur l'ensemble de l'écoute
numérique, le DAB représente 73% des heures et internet 17% des heures.
Post by Moi
1) on a l'impression  ...[snip]
2) on a l'impression que ...[snip]
Auriez vous quelque chose de plus substantiel que vos impressions ou vos
avis pour argumenter ? Des chiffres, des faits, des études, des
statistiques peut-être ? Bref, des sources et des références crédibles,
voire officielles si possible.
Mes impressions sont basées sur une certaine connaissance du domaine pour
ne pas dire une connaissance certaine, et plutôt que de poser des questions
triviales qui ont leur réponse partout, vous feriez mieux de vous
renseigner par vous-même. Je suis qand même bon prince, voir les sources au
lien indiqué plus bas.
Post by Moi
Et puis, dites moi, ce "on", qui est-ce ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/On_(pronom)
Post by Moi
L'avenir de la radio hertzienne est marginale.
Ah bon ? Votre voiture connectée déroulera un fil de cuivre ou une fibre
derrière elle pour apporter l'information dans l'habitacle ?
Vous n'avez pas l'air de comprendre toutes les subtilités du terme
"connecté". Vous êtes au courant qu'on peut avoir Internet (sans fil !) en
situation de mobilité ?!
"A en croire les sources, la jeune génération tout autour de la planète
Aux Etats-Unis, le pourcentage des auditeurs entre 13 et 35 ans qui
écoutent une _webradio dans leur voiture_ est maintenant égal au nombre de
personnes qui utilisent une radio traditionnelle.
Aux Etats-Unis, 47% des 18-24 ans passent moins de temps sur les radios
AM/FM que sur des services de streaming ou sur une webradio.
En Inde, la majorité de l’audience écoute désormais la radio sur un
téléphone mobile plutôt que sur un poste traditionnel.
La consommation de webradios a augmenté de 16% en Amérique latine entre
2011 et 2013.
Au Royaume-Uni, 75 pourcent des 15-24 ans et 59% des 25-34 ans écoutent une
webradio.
76% des étudiants d’université en Espagne écoutent la radio sur Internet et
des supports mobiles.
En France, les jeunes de 15/24 ans la consomment le plus en streaming
(59%)."
http://www.diamundialradio.org/2015/fr/content/célébrer-radio-statistiques.html
Donc oui, les statistiques le confirment, "l'avenir de la radio hertzienne
est marginale.".
Nicolas Croiset
2018-02-11 21:51:59 UTC
Permalink
Raw Message
On peux pas dire que la qualité de la source soit des plus fiables....
C'est financé par certains fournisseurs de musiques en ligne.

RAJAR c'est un équivalent de Médiamétrie à l'anglaise qui fais des
études assez poussées et consultables sur leur site.

RAJAR n'indique pas 75% mais 35% et ces chiffres datent du 4ème
trimestre 2017 !!

tous les détails depuis 2004 :
http://www.rajar.co.uk/content.php?page=listen_market_trends

Ensuite toujours chez RAJAR :
http://www.rajar.co.uk/docs/2017_12/Q4%2017%20-%20Chart%206%20Mobile%20Phone%20and%20Tablet%20-%20clean.pdf

on voit l'évolution de l'écoute radio exclusivement via les mobiles au
moins 1 fois par mois.
En 2013 on était à 30% pour les 15-24 et on est en 2017 à 34.6% les
chiffres sont en baisse depuis 2015 ou on était à 40.9%.
Je suis remonté à l'étude d'Audiometrics d'où vient l'info, retranscrite
https://slidex.tips/download/the-big-audio-handbook
"Some 48% of adults reported using audio delivered via IP during a week,
listening either live, to on-demand content or to audio podcasts.
Amongst 15-24 year olds, this figure was 75%."
Donc ce n'est pas que les chiffres étaient faux, c'est que les chiffres
ne concernaient pas que la radio "live" mais aussi les podcasts et
l'audio à la demande.
Ceci nous amène à considérer la concurrence de l'audio en streaming qui
n'est pas de la radio live, mais qui en reprend le principe : l'écoute
d'un flux audio qui, au moins en partie, va se faire au détriment du live.
Dans tous les cas, la tendance est à l'augmentation de l'écoute en
streaming d'année en année (30% en 2008 au UK, 48% en 2013, je n'ai pas
les chiffres pour 2017).
Post by Nicolas Croiset
Bonjour François,
les chiffres que tu présentent sont à prendre avec beaucoup de
pincettes car les sources sont plus ou moins fiables.
Si je prends que le cas de l'Angleterre ou tu écris que 75% des 15-24
ans et 59% des 25-34 ans écoutent une webradio (étude de 2013).
http://www.rajar.co.uk/docs/news/RAJAR_DataRelease_InfographicQ42017.pdf
(4ème trimestre 2017)
il est écrit que 35% de 15-24 ans écoutent la radio au moins une fois
par mois avec un mobile ou une tablette.
Dans cette même étude on note également que sur l'ensemble de l'écoute
numérique, le DAB représente 73% des heures et internet 17% des heures.
Post by François Guillet
Post by Moi
1) on a l'impression  ...[snip]
2) on a l'impression que ...[snip]
Auriez vous quelque chose de plus substantiel que vos impressions ou vos
avis pour argumenter ? Des chiffres, des faits, des études, des
statistiques peut-être ? Bref, des sources et des références crédibles,
voire officielles si possible.
Mes impressions sont basées sur une certaine connaissance du domaine
pour ne pas dire une connaissance certaine, et plutôt que de poser
des questions triviales qui ont leur réponse partout, vous feriez
mieux de vous renseigner par vous-même. Je suis qand même bon prince,
voir les sources au lien indiqué plus bas.
Post by Moi
Et puis, dites moi, ce "on", qui est-ce ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/On_(pronom)
Post by Moi
L'avenir de la radio hertzienne est marginale.
Ah bon ? Votre voiture connectée déroulera un fil de cuivre ou une fibre
derrière elle pour apporter l'information dans l'habitacle ?
Vous n'avez pas l'air de comprendre toutes les subtilités du terme
"connecté". Vous êtes au courant qu'on peut avoir Internet (sans fil
!) en situation de mobilité ?!
"A en croire les sources, la jeune génération tout autour de la
Aux Etats-Unis, le pourcentage des auditeurs entre 13 et 35 ans qui
écoutent une _webradio dans leur voiture_ est maintenant égal au
nombre de personnes qui utilisent une radio traditionnelle.
Aux Etats-Unis, 47% des 18-24 ans passent moins de temps sur les
radios AM/FM que sur des services de streaming ou sur une webradio.
En Inde, la majorité de l’audience écoute désormais la radio sur un
téléphone mobile plutôt que sur un poste traditionnel.
La consommation de webradios a augmenté de 16% en Amérique latine
entre 2011 et 2013.
Au Royaume-Uni, 75 pourcent des 15-24 ans et 59% des 25-34 ans
écoutent une webradio.
76% des étudiants d’université en Espagne écoutent la radio sur
Internet et des supports mobiles.
En France, les jeunes de 15/24 ans la consomment le plus en streaming
(59%)."
http://www.diamundialradio.org/2015/fr/content/célébrer-radio-statistiques.html
Donc oui, les statistiques le confirment, "l'avenir de la radio
hertzienne est marginale.".
--
+------------------------------------------------------------+
| E-mail : ***@brume.org |
| Annuaire des radios AM/FM/RNT : http://www.annuradio.fr/ |
+------------------------------------------------------------+
François Guillet
2018-02-12 09:43:12 UTC
Permalink
Raw Message
On peux pas dire que la qualité de la source soit des plus fiables.... C'est
financé par certains fournisseurs de musiques en ligne.
RAJAR c'est un équivalent de Médiamétrie à l'anglaise qui fais des études
assez poussées et consultables sur leur site.
RAJAR n'indique pas 75% mais 35% et ces chiffres datent du 4ème trimestre
2017 !!
A quoi ça sert que je réponde aux objections si tu répètes les mêmes à
chaque fois sans tenir compte des réponses ?

La qualité de la source est fiable. Les "75%", "c'est que les chiffres
ne concernaient pas que la radio "live" mais aussi les podcasts et
l'audio à la demande (75% des jeunes qui écoutent de l'audio le font
par Internet, et cette audio concerne radio live+radio
podcast+streaming audio). C'est explicité au lien déjà donné, page 18 :
https://slidex.tips/download/the-big-audio-handbook

Et 35% des 15-24 ans pour la radio "live", ok.
Moi
2018-02-12 10:35:35 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by Nicolas Croiset
On peux pas dire que la qualité de la source soit des plus fiables....
C'est financé par certains fournisseurs de musiques en ligne.
RAJAR c'est un équivalent de Médiamétrie  à l'anglaise qui fais des
études assez poussées et consultables sur leur site.
RAJAR n'indique pas 75% mais 35% et ces chiffres datent du 4ème
trimestre 2017 !!
A quoi ça sert que je réponde aux objections si tu répètes les mêmes à
chaque fois sans tenir compte des réponses ?
C'est vrai quoi ... Mr Croiset, écoutez un peu la bonne parole que nous
délivre maître Guillet.
Et puis abstenez vous de le contredire enfin !
:-D :-D
Nicolas Croiset
2018-02-12 18:24:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by Nicolas Croiset
On peux pas dire que la qualité de la source soit des plus fiables....
C'est financé par certains fournisseurs de musiques en ligne.
RAJAR c'est un équivalent de Médiamétrie  à l'anglaise qui fais des
études assez poussées et consultables sur leur site.
RAJAR n'indique pas 75% mais 35% et ces chiffres datent du 4ème
trimestre 2017 !!
A quoi ça sert que je réponde aux objections si tu répètes les mêmes à
chaque fois sans tenir compte des réponses ?
La qualité de la source est fiable. Les "75%", "c'est que les chiffres
ne concernaient pas que la radio "live" mais aussi les podcasts et
l'audio à la demande (75% des jeunes qui écoutent de l'audio le font par
Internet, et cette audio concerne radio live+radio podcast+streaming
https://slidex.tips/download/the-big-audio-handbook
Et 35% des 15-24 ans pour la radio "live", ok.
La différence est de 4% sur la même année même si les chiffres ont des
erreurs...

Par contre je m'explique pas cette baisse régulière de l'usage du
téléphone mobile depuis 2015 jusqu'au dernier trimestre 2017. Pour un
système d'écoute radio qui est supposé progresser régulièrement d'après
vos dires, le constat est que cela a baissé de 6.3% en 2 ans.

Est-ce un nouveau changement d'écoute plus vers de la radio on demand
(play list personnalisée) ?
--
+------------------------------------------------------------+
| E-mail : ***@brume.org |
| Annuaire des radios AM/FM/RNT : http://www.annuradio.fr/ |
+------------------------------------------------------------+
François Guillet
2018-02-12 20:05:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Nicolas Croiset
Post by François Guillet
Post by Nicolas Croiset
On peux pas dire que la qualité de la source soit des plus fiables....
C'est financé par certains fournisseurs de musiques en ligne.
RAJAR c'est un équivalent de Médiamétrie  à l'anglaise qui fais des études
assez poussées et consultables sur leur site.
RAJAR n'indique pas 75% mais 35% et ces chiffres datent du 4ème trimestre
2017 !!
A quoi ça sert que je réponde aux objections si tu répètes les mêmes à
chaque fois sans tenir compte des réponses ?
La qualité de la source est fiable. Les "75%", "c'est que les chiffres ne
concernaient pas que la radio "live" mais aussi les podcasts et l'audio à
la demande (75% des jeunes qui écoutent de l'audio le font par Internet, et
cette audio concerne radio live+radio podcast+streaming audio). C'est
https://slidex.tips/download/the-big-audio-handbook
Et 35% des 15-24 ans pour la radio "live", ok.
La différence est de 4% sur la même année même si les chiffres ont des
erreurs...
Par contre je m'explique pas cette baisse régulière de l'usage du téléphone
mobile depuis 2015 jusqu'au dernier trimestre 2017. Pour un système d'écoute
radio qui est supposé progresser régulièrement d'après vos dires,
Mes dires ne sont que le reflet des chiffres que j'ai passés, et ça ne
concerne pas que le Royaume-Uni mais beaucoup de pays.
Post by Nicolas Croiset
le constat est que cela a baissé de 6.3% en 2 ans.
Est-ce un nouveau changement d'écoute plus vers de la radio on demand (play
list personnalisée) ?
Possible, parce que l'écoute en ligne n'a sûrement pas baissé. Dans ce
cas il n'y a qu'une solution, allez voir comment ils mesurent, ce
qu'ils mesurent exactement, et s'ils mesuraient de la même façon il y a
quelques années. Trop chronophage pour moi pour m'y lancer, et pas de
garantie de résultat, tout n'étant pas en ligne.

Si je regarde aux USA, par ex :
https://www.statista.com/statistics/253260/leading-online-radio-companies-in-the-us-by-active-sessions/
je vois que "spotify" est listé dans les entreprises "online radio".
Est-ce que diffuser du streaming musical, c'est de la radio ? Après
tout pourquoi pas, puisqu'une station FM qui serait purement musicale
ne s'en distinguerait pas et que son flux par le net serait strictement
équivalent à un flux spotify.
J'ai l'impression qu'on va vers un concept de la radio qui remplace
"radiodiffusion" par "flux audio". Tout flux audio hertzien ou Internet
serait être vue comme une radio.
Amha, la radio doit rester une diffusion : c'est à dire tout le monde
écoute la même chose au même moment. Donc un streaming audio
personnalisé n'est pas de la radio. Un podcast n'est plus de la radio.
Est-ce qu'on va vers cette idée, je n'en sais rien.
On est dans une phase avec des changements drastiques des habitudes et
des modèles, auquel cas on peut difficilement comparer des mesures
passées et présentes tant qu'on n'aura pas atteint une nouvelle
relative stabilisation, pour savoir exacteemnt ce que les chiffres ont
à suivre.
Nicolas Croiset
2018-02-12 20:44:32 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by Nicolas Croiset
Post by François Guillet
Post by Nicolas Croiset
On peux pas dire que la qualité de la source soit des plus
fiables.... C'est financé par certains fournisseurs de musiques en
ligne.
RAJAR c'est un équivalent de Médiamétrie  à l'anglaise qui fais des
études assez poussées et consultables sur leur site.
RAJAR n'indique pas 75% mais 35% et ces chiffres datent du 4ème
trimestre 2017 !!
A quoi ça sert que je réponde aux objections si tu répètes les mêmes
à chaque fois sans tenir compte des réponses ?
La qualité de la source est fiable. Les "75%", "c'est que les
chiffres ne concernaient pas que la radio "live" mais aussi les
podcasts et l'audio à la demande (75% des jeunes qui écoutent de
l'audio le font par Internet, et cette audio concerne radio
live+radio podcast+streaming audio). C'est explicité au lien déjà
https://slidex.tips/download/the-big-audio-handbook
Et 35% des 15-24 ans pour la radio "live", ok.
La différence est de 4% sur la même année même si les chiffres ont des
erreurs...
Par contre je m'explique pas cette baisse régulière de l'usage du
téléphone mobile depuis 2015 jusqu'au dernier trimestre 2017. Pour un
système d'écoute radio qui est supposé progresser régulièrement
d'après vos dires,
Mes dires ne sont que le reflet des chiffres que j'ai passés, et ça ne
concerne pas que le Royaume-Uni mais beaucoup de pays.
Post by Nicolas Croiset
le constat est que cela a baissé de 6.3% en 2 ans.
Est-ce un nouveau changement d'écoute plus vers de la radio on demand
(play list personnalisée) ?
Possible, parce que l'écoute en ligne n'a sûrement pas baissé. Dans ce
cas il n'y a qu'une solution, allez voir comment ils mesurent, ce qu'ils
mesurent exactement, et s'ils mesuraient de la même façon il y a
quelques années. Trop chronophage pour moi pour m'y lancer, et pas de
garantie de résultat, tout n'étant pas en ligne.
Tu as la réponse dans ce document :
http://www.rajar.co.uk/docs/2017_12/Q4%2017%20-%20Chart%206%20Mobile%20Phone%20and%20Tablet%20-%20clean.pdf
il n'y a pas de changement sur la méthodologie vu qu'ils comparent les
chiffres par eux même entre 2011 et 2017 avec le même motif "% who claim
to listen via a mobile phone or tablet at least once per month".
--
+------------------------------------------------------------+
| E-mail : ***@brume.org |
| Annuaire des radios AM/FM/RNT : http://www.annuradio.fr/ |
+------------------------------------------------------------+
François Guillet
2018-02-13 12:33:17 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Nicolas Croiset
Post by François Guillet
Post by Nicolas Croiset
Post by François Guillet
Post by Nicolas Croiset
On peux pas dire que la qualité de la source soit des plus fiables....
C'est financé par certains fournisseurs de musiques en ligne.
RAJAR c'est un équivalent de Médiamétrie  à l'anglaise qui fais des
études assez poussées et consultables sur leur site.
RAJAR n'indique pas 75% mais 35% et ces chiffres datent du 4ème
trimestre 2017 !!
A quoi ça sert que je réponde aux objections si tu répètes les mêmes à
chaque fois sans tenir compte des réponses ?
La qualité de la source est fiable. Les "75%", "c'est que les chiffres ne
concernaient pas que la radio "live" mais aussi les podcasts et l'audio à
la demande (75% des jeunes qui écoutent de l'audio le font par Internet,
et cette audio concerne radio live+radio podcast+streaming audio). C'est
https://slidex.tips/download/the-big-audio-handbook
Et 35% des 15-24 ans pour la radio "live", ok.
La différence est de 4% sur la même année même si les chiffres ont des
erreurs...
Par contre je m'explique pas cette baisse régulière de l'usage du
téléphone mobile depuis 2015 jusqu'au dernier trimestre 2017. Pour un
système d'écoute radio qui est supposé progresser régulièrement d'après
vos dires,
Mes dires ne sont que le reflet des chiffres que j'ai passés, et ça ne
concerne pas que le Royaume-Uni mais beaucoup de pays.
Post by Nicolas Croiset
le constat est que cela a baissé de 6.3% en 2 ans.
Est-ce un nouveau changement d'écoute plus vers de la radio on demand
(play list personnalisée) ?
Possible, parce que l'écoute en ligne n'a sûrement pas baissé. Dans ce cas
il n'y a qu'une solution, allez voir comment ils mesurent, ce qu'ils
mesurent exactement, et s'ils mesuraient de la même façon il y a quelques
années. Trop chronophage pour moi pour m'y lancer, et pas de garantie de
résultat, tout n'étant pas en ligne.
http://www.rajar.co.uk/docs/2017_12/Q4%2017%20-%20Chart%206%20Mobile%20Phone%20and%20Tablet%20-%20clean.pdf
il n'y a pas de changement sur la méthodologie vu qu'ils comparent les
chiffres par eux même entre 2011 et 2017 avec le même motif "% who claim to
listen via a mobile phone or tablet at least once per month".
"who claim to listen via a mobile phone or tablet at least once per
month" : mais quoi ? Ce n'est pas dit, et c'est la question principale.
Radio live, podcast, streaming audio ?... (et je ne suis même pas sûr
que ceux qui répondent le savent toujours).
Nicolas Croiset
2018-02-13 18:23:48 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by Nicolas Croiset
Post by François Guillet
Post by Nicolas Croiset
Post by François Guillet
La qualité de la source est fiable. Les "75%", "c'est que les
chiffres ne concernaient pas que la radio "live" mais aussi les
podcasts et l'audio à la demande (75% des jeunes qui écoutent de
l'audio le font par Internet, et cette audio concerne radio
live+radio podcast+streaming audio). C'est explicité au lien déjà
https://slidex.tips/download/the-big-audio-handbook
Et 35% des 15-24 ans pour la radio "live", ok.
La différence est de 4% sur la même année même si les chiffres ont
des erreurs...
Par contre je m'explique pas cette baisse régulière de l'usage du
téléphone mobile depuis 2015 jusqu'au dernier trimestre 2017. Pour
un système d'écoute radio qui est supposé progresser régulièrement
d'après vos dires,
Mes dires ne sont que le reflet des chiffres que j'ai passés, et ça
ne concerne pas que le Royaume-Uni mais beaucoup de pays.
Post by Nicolas Croiset
le constat est que cela a baissé de 6.3% en 2 ans.
Est-ce un nouveau changement d'écoute plus vers de la radio on
demand (play list personnalisée) ?
Possible, parce que l'écoute en ligne n'a sûrement pas baissé. Dans
ce cas il n'y a qu'une solution, allez voir comment ils mesurent, ce
qu'ils mesurent exactement, et s'ils mesuraient de la même façon il y
a quelques années. Trop chronophage pour moi pour m'y lancer, et pas
de garantie de résultat, tout n'étant pas en ligne.
http://www.rajar.co.uk/docs/2017_12/Q4%2017%20-%20Chart%206%20Mobile%20Phone%20and%20Tablet%20-%20clean.pdf
il n'y a pas de changement sur la méthodologie vu qu'ils comparent les
chiffres par eux même entre 2011 et 2017 avec le même motif "% who
claim to listen via a mobile phone or tablet at least once per month".
"who claim to listen via a mobile phone or tablet at least once per
month" : mais quoi ? Ce n'est pas dit, et c'est la question principale.
Radio live, podcast, streaming audio ?... (et je ne suis même pas sûr
que ceux qui répondent le savent toujours).
Bonjour,

as tu compris que cette page était un extract du document complet
disponible ici :
http://www.rajar.co.uk/content.php?page=listen_market_trends

Le titre est : "2017 Q4 Summary of Radio Listening"

sur les méthodes de mesures et le on demand, c'est ici :
http://www.rajar.co.uk/content.php?page=development_background
--
+------------------------------------------------------------+
| E-mail : ***@brume.org |
| Annuaire des radios AM/FM/RNT : http://www.annuradio.fr/ |
+------------------------------------------------------------+
François Guillet
2018-02-13 20:02:15 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Nicolas Croiset
Post by François Guillet
Post by Nicolas Croiset
Post by François Guillet
Post by Nicolas Croiset
Post by François Guillet
La qualité de la source est fiable. Les "75%", "c'est que les chiffres
ne concernaient pas que la radio "live" mais aussi les podcasts et
l'audio à la demande (75% des jeunes qui écoutent de l'audio le font
par Internet, et cette audio concerne radio live+radio
https://slidex.tips/download/the-big-audio-handbook
Et 35% des 15-24 ans pour la radio "live", ok.
La différence est de 4% sur la même année même si les chiffres ont des
erreurs...
Par contre je m'explique pas cette baisse régulière de l'usage du
téléphone mobile depuis 2015 jusqu'au dernier trimestre 2017. Pour un
système d'écoute radio qui est supposé progresser régulièrement d'après
vos dires,
Mes dires ne sont que le reflet des chiffres que j'ai passés, et ça ne
concerne pas que le Royaume-Uni mais beaucoup de pays.
Post by Nicolas Croiset
le constat est que cela a baissé de 6.3% en 2 ans.
Est-ce un nouveau changement d'écoute plus vers de la radio on demand
(play list personnalisée) ?
Possible, parce que l'écoute en ligne n'a sûrement pas baissé. Dans ce
cas il n'y a qu'une solution, allez voir comment ils mesurent, ce qu'ils
mesurent exactement, et s'ils mesuraient de la même façon il y a quelques
années. Trop chronophage pour moi pour m'y lancer, et pas de garantie de
résultat, tout n'étant pas en ligne.
http://www.rajar.co.uk/docs/2017_12/Q4%2017%20-%20Chart%206%20Mobile%20Phone%20and%20Tablet%20-%20clean.pdf
il n'y a pas de changement sur la méthodologie vu qu'ils comparent les
chiffres par eux même entre 2011 et 2017 avec le même motif "% who claim
to listen via a mobile phone or tablet at least once per month".
mais quoi ? Ce n'est pas dit, et c'est la question principale.
Radio live, podcast, streaming audio ?... (et je ne suis même pas sûr que
ceux qui répondent le savent toujours).
Bonjour,
as tu compris que cette page était un extract du document complet disponible
ici : http://www.rajar.co.uk/content.php?page=listen_market_trends
Le titre est : "2017 Q4 Summary of Radio Listening"
http://www.rajar.co.uk/content.php?page=development_background
Pas clair pour moi :
"respondents record their live radio listening for one week"

Qu'est-ce qu'ils enregistrent au juste les répondants ?
Nicolas Croiset
2018-02-13 20:48:13 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by Nicolas Croiset
as tu compris que cette page était un extract du document complet
http://www.rajar.co.uk/content.php?page=listen_market_trends
Le titre est : "2017 Q4 Summary of Radio Listening"
http://www.rajar.co.uk/content.php?page=development_background
"respondents record their live radio listening for one week"
Qu'est-ce qu'ils enregistrent au juste les répondants ?
The listenership questions

Once an individual has agreed to take part, the interviewer asks a
series of questions related to the respondent’s demographic details,
household tenure, number of radio sets, access to digital platforms (TV,
internet, DAB) etc…
The respondent is then asked to keep a listening diary for one
week, detailing for each quarter hour, which station they listened to,
where, and on which platform. Only live listening is measured.
The listening diary is recorded via online, paper or a mobile app.
The interviewer conducts a procedure in which each respondent is
asked to sort through a set of cards with the names of radio stations
available in the area. This is then used to personalise the respondent’s
diary.
The diary also comprises a self completion questionnaire which
covers media consumption including television viewing, newspaper
readership, listening to podcasts and via mobile phone etc…
At the end of the diary week, the interviewer comes back to the
respondent’s home to pick up the diary.
--
+------------------------------------------------------------+
| E-mail : ***@brume.org |
| Annuaire des radios AM/FM/RNT : http://www.annuradio.fr/ |
+------------------------------------------------------------+
François Guillet
2018-02-13 21:11:39 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Nicolas Croiset
Post by François Guillet
Post by Nicolas Croiset
as tu compris que cette page était un extract du document complet
http://www.rajar.co.uk/content.php?page=listen_market_trends
Le titre est : "2017 Q4 Summary of Radio Listening"
http://www.rajar.co.uk/content.php?page=development_background
"respondents record their live radio listening for one week"
Qu'est-ce qu'ils enregistrent au juste les répondants ?
The listenership questions
Once an individual has agreed to take part, the interviewer asks a
series of questions related to the respondent’s demographic details,
household tenure, number of radio sets, access to digital platforms (TV,
internet, DAB) etc…
The respondent is then asked to keep a listening diary for one week,
detailing for each quarter hour, which station they listened to, where, and
on which platform. Only live listening is measured.
The listening diary is recorded via online, paper or a mobile app.
The interviewer conducts a procedure in which each respondent is asked
to sort through a set of cards with the names of radio stations available in
the area. This is then used to personalise the respondent’s diary.
The diary also comprises a self completion questionnaire which covers
media consumption including television viewing, newspaper readership,
listening to podcasts and via mobile phone etc…
At the end of the diary week, the interviewer comes back to the
respondent’s home to pick up the diary.
C'est artisanal (traçage de l'écoute non automatisée, laissée au soin
de l'auditeur) mais dans ce cadre la méthode a l'air sérieuse.
Si l'écoute en ligne de la radio a baissé, c'est que probablement
l'écoute en ligne d'autre chose que la radio a progressé, comme
l'indiquait l'IAB.

Moi
2018-02-11 20:24:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Nicolas Croiset
Bonjour François,
les chiffres que tu présentent sont à prendre avec beaucoup de pincettes
car les sources sont plus ou moins fiables.
Si je prends que le cas de l'Angleterre ou tu écris que 75% des 15-24
ans et 59% des 25-34 ans écoutent une webradio (étude de 2013).
http://www.rajar.co.uk/docs/news/RAJAR_DataRelease_InfographicQ42017.pdf
(4ème trimestre 2017)
il est écrit que 35% de 15-24 ans écoutent la radio au moins une fois
par mois avec un mobile ou une tablette.
Dans cette même étude on note également que sur l'ensemble de l'écoute
numérique, le DAB représente 73% des heures et internet 17% des heures.
En effet, la diffusion de ce que les anciens appellent "la radio" a
migré vers d'autres média et d'autres usages.

Penser qu'elle est devenue marginale relève d'une vision étriquée et peu
au fait des évolutions techniques et sociétales.
François Guillet
2018-02-11 20:49:21 UTC
Permalink
Raw Message
Moi avait prétendu :
...
Post by Moi
Penser qu'elle est devenue marginale relève d'une vision étriquée et peu
au fait des évolutions techniques et sociétales.
Affirmation gratuite.
Auriez vous quelque chose de plus substantiel que vos impressions ou
vos
avis pour argumenter ? Des chiffres, des faits, des études, des
statistiques peut-être ? Bref, des sources et des références crédibles,
voire officielles si possible.

Et puis, personne n'a dit que la radio hertzienne est devenue
marginale, il faudra apprendre à lire, j'ai dit que son avenir est
marginal, et je l'ai démontré par les chiffres montrant l'évidence de
la montée des usages d'écoute en ligne, il suffit là encore de savoir
lire les analyses.
La vision "étriquée" est celle qui consiste à croire que le monde va
rester comme on l'a connu, comme penser dans les années 1950, que les
locomotives à vapeur allaient continuer quand on voyait déjà passer en
nombre et en augmentation, les diesels et les électriques.
Moi
2018-02-11 21:31:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
...
Post by Moi
Penser qu'elle est devenue marginale relève d'une vision étriquée et peu
au fait des évolutions techniques et sociétales.
Affirmation gratuite.
Auriez vous quelque chose de plus substantiel que vos impressions ou vos
avis pour argumenter ? Des chiffres, des faits, des études, des
statistiques peut-être ? Bref, des sources et des références crédibles,
voire officielles si possible.
Mais votre divine prose mon cher ... Relisez vous au lieu de jacasser.
Post by François Guillet
Et puis, personne n'a dit que la radio hertzienne est devenue marginale,
il faudra apprendre à lire, j'ai dit que son avenir est marginal,
L'avenir ne peut pas être marginal parce qu'il ne peut pas se mesurer à
l'instant T, par définition.

Ce que vous pouvez dire est qu'a l'avenir, la radio hertzienne sera
(selon vous) marginale en regard des autres média de diffusion.

Les mots ont un sens. Essayez de les apprivoiser et de construire des
phrases qui ont un sens.
Post by François Guillet
et je
l'ai démontré par les chiffres montrant l'évidence de la montée des
usages d'écoute en ligne, il suffit là encore de savoir lire les analyses.
La vision "étriquée" est celle qui consiste à croire que le monde va
rester comme on l'a connu, comme penser dans les années 1950, que les
locomotives à vapeur allaient continuer quand on voyait déjà passer en
nombre et en augmentation, les diesels et les électriques.
Digressions inutiles et comparaisons fallacieuses, vous n'avez toujours
pas démontré que "l'avenir de la radio hertzienne est marginal"
François Guillet
2018-02-11 22:10:50 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Moi
Post by François Guillet
...
Post by Moi
Penser qu'elle est devenue marginale relève d'une vision étriquée et peu
au fait des évolutions techniques et sociétales.
Affirmation gratuite.
Auriez vous quelque chose de plus substantiel que vos impressions ou vos
avis pour argumenter ? Des chiffres, des faits, des études, des
statistiques peut-être ? Bref, des sources et des références crédibles,
voire officielles si possible.
Mais votre divine prose mon cher ... Relisez vous au lieu de jacasser.
Le néant de votre argumentation m'a l'air très représentative de vos
idées de ces chiffres.
Post by Moi
Post by François Guillet
Et puis, personne n'a dit que la radio hertzienne est devenue marginale,
il faudra apprendre à lire, j'ai dit que son avenir est marginal,
L'avenir ne peut pas être marginal parce qu'il ne peut pas se mesurer à
l'instant T, par définition.
Vous n'avez pas compris ce que signifie "avenir". L'avenir est une
vision présente du futur.
Quand il se réalisera, ce ne sera plus l'avenir mais le présent ou le
passé.
C'est donc bien au présent qu'il se décrit.
"Avenir marginal de la radio" est un raccourci exprimant que la
radiodiffusion hertzienne du futur sera marginale par rapport aux
autres moyens d'écouter les programmes.

Votre argutie est oiseuse.

...
Post by Moi
Digressions inutiles et comparaisons fallacieuses, vous n'avez toujours
pas démontré que "l'avenir de la radio hertzienne est marginal"
Je n'ai pas à le faire. Tout esprit intelligent peut faire cette
anticipation sur la base de l'évolution des chiffres actuels de
l'écoute en ligne.
Moi
2018-02-11 22:51:18 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by Moi
Post by François Guillet
...
Post by Moi
Penser qu'elle est devenue marginale relève d'une vision étriquée et peu
au fait des évolutions techniques et sociétales.
Affirmation gratuite.
Auriez vous quelque chose de plus substantiel que vos impressions ou vos
avis pour argumenter ? Des chiffres, des faits, des études, des
statistiques peut-être ? Bref, des sources et des références crédibles,
voire officielles si possible.
Mais votre divine prose mon cher ... Relisez vous au lieu de jacasser.
Le néant de votre argumentation m'a l'air très représentative de vos
idées de ces chiffres.
Non.

On ne dit pas "Le néant de votre argumentation m'a l'air très
représentative de vos idées de ces chiffres."

mais:

"Le néant de votre argumentation m'a l'air très *représentatif* de vos
idées de ces chiffres."

Faites un effort mon vieux !
Post by François Guillet
Post by Moi
Post by François Guillet
Et puis, personne n'a dit que la radio hertzienne est devenue marginale,
il faudra apprendre à lire, j'ai dit que son avenir est marginal,
L'avenir ne peut pas être marginal parce qu'il ne peut pas se mesurer à
l'instant T, par définition.
Vous n'avez pas compris ce que signifie "avenir". L'avenir est une
vision présente du futur.
Une vision subjective et non mesurable. Chacun a sa propre vision de
l'avenir accessoirement étayée par quelques anticipations hasardeuses et
autres extrapolations fumeuses.
Post by François Guillet
Quand il se réalisera, ce ne sera plus l'avenir mais le présent ou le
passé.
Non. Quand il se réalisera, ce sera le présent. Seulement le présent.
Post by François Guillet
C'est donc bien au présent qu'il se décrit.
Oui mais toujours de façon subjective en tenant compte d'hypothèses et
d'évènements non maitrisés par définition puisqu'ils surviendront dans
le futur.
Post by François Guillet
"Avenir marginal de la radio" est un raccourci
Je ne vous le fait pas dire ... Lol
Post by François Guillet
exprimant que la
radiodiffusion hertzienne du futur sera marginale par rapport aux autres
moyens d'écouter les programmes.
Eh bien voilà, vous voyez quand vous voulez :-D
Vous arrivez a faire des phrases construites et des comparaisons qui ont
un sens en employant un vocabulaire précis.

Élève Guillet: pourrait mieux faire en consentant à faire des efforts.
Persévérez.
François Guillet
2018-02-12 08:59:48 UTC
Permalink
Raw Message
...
Post by Moi
Post by François Guillet
"Avenir marginal de la radio" est un raccourci
Je ne vous le fait pas dire ... Lol
Post by François Guillet
exprimant que la
radiodiffusion hertzienne du futur sera marginale par rapport aux autres
moyens d'écouter les programmes.
Eh bien voilà, vous voyez quand vous voulez :-D
Vous arrivez a faire des phrases construites et des comparaisons qui ont
un sens en employant un vocabulaire précis.
Tout le monde ici comprends bien la différence entre technique de
radiocommunication, ce qu'est la 4G, et radiodiffusion, ce qu'elle
n'est pas, et que "radio" utilisée dans le contexte de ce fil (voir son
sujet) est la radiodiffusion.
Votre mauvaise foi et/ou votre incompréhension m'oblige à expliciter ce
qui est pour moi et pour la plupart des intervenants ici, qui
connaissent le sujet et font preuve d'honnêteté intellectuelle, des
lapalissades.
Post by Moi
Élève Guillet: pourrait mieux faire en consentant à faire des efforts.
Persévérez.
Prétention ridicule, ça en dit plus sur votre profil de donneur de
leçon atteint d'un Dunning-Kruger que sur moi.
Moi
2018-02-11 20:19:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Mes impressions sont basées sur une certaine connaissance du domaine
pour ne pas dire une connaissance certaine,
Peut-être mais ça reste des impressions non consolidées par des
références crédibles et sourcées.
Moi, si je vous dit que j'ai l'impression que la terre se réchauffe,
vous ne manquerez pas de me demander mes sources et je vous répondrais
que mes impressions sont basées sur une certaine connaissance du domaine.
Circulez ....
Post by François Guillet
Post by Moi
Et puis, dites moi, ce "on", qui est-ce ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/On_(pronom)
Vous êtes nombreux dans votre tête ?
Post by François Guillet
Post by Moi
L'avenir de la radio hertzienne est marginale.
Ah bon ? Votre voiture connectée déroulera un fil de cuivre ou une fibre
derrière elle pour apporter l'information dans l'habitacle ?
Vous n'avez pas l'air de comprendre toutes les subtilités du terme
"connecté". Vous êtes au courant qu'on peut avoir Internet (sans fil !)
en situation de mobilité ?!
Foin de subtilités. Votre auditoire attend des termes précis que vous ne
manquez jamais de réclamer aux autres avec rigueur sinon rigorisme.

Ca fait un moment que j'écoute "la radio" sur mon smartphone, pépé !

Vous parlez de radio sans en préciser la signification. Est ce le média
ou le contenu ? Votre point de vue s'exprime t-il du coté du diffuseur ?
Du média ? de l'auditeur ?
Vous confondez largement ces deux notions parce que les vieux comme vous
restent accrochés aux concepts périmés de "la radio hertzienne" en AM
voire en FM pour les plus jeunes d'entre vous.
Post by François Guillet
"A en croire les sources,
Ah oui ... les sources ... Lol
Post by François Guillet
la jeune génération tout autour de la planète
Vous confondez contenu et contenant : c'est quoi "la radio en ligne" en
regard de la définition du terme "radio" ? (aidez vous de Wikipédia par
exemple)
Post by François Guillet
Donc oui, les statistiques le confirment, "l'avenir de la radio
hertzienne est marginale.".
Non l'avenir de ce que vous appelez "la radio" hertzienne n'est pas
marginale, au contraire, elle s'est enrichie de la diffusion par
satellite et sur les réseaux terrestres 4G et suivants sur des
fréquences bien plus hautes que le 108 mHz auquel vous êtes resté scotché.
Comment pensez vous recevoir "la radio" dans votre voiture connectée ?
François Guillet
2018-02-11 21:14:32 UTC
Permalink
Raw Message
...
Post by Moi
Post by François Guillet
"A en croire les sources,
Ah oui ... les sources ... Lol
C'est vous qui les avez demandées !
Votre mauvaise foi est sidérante.
Post by Moi
Post by François Guillet
la jeune génération tout autour de la planète
Vous confondez contenu et contenant : c'est quoi "la radio en ligne" en
regard de la définition du terme "radio" ? (aidez vous de Wikipédia par
exemple)
Je ne confonds rien, c'est vous qui êtes bloqué dans les idées du 20ème
siècles, ou alors vous enfoncez des portes ouvertes.
"Ecouter la radio" ne signifie plus comme avant "écouter la
radiodiffusion", mais écouter les programmes qui traditionnellement
étaient diffusés par la radiodiffusion, raison pour laquelle je précise
désormais "radio hertzienne" pour la radiodiffusion de papy, la radio
étant toujours hertzienne par définition.

...
Post by Moi
Non l'avenir de ce que vous appelez "la radio" hertzienne n'est pas
marginale, au contraire, elle s'est enrichie de la diffusion par
satellite
Vous pouvez nous fournir les chiffres de l'écoute de la radio par
satellite en Europe ?
Post by Moi
et sur les réseaux terrestres 4G et suivants sur des
fréquences bien plus hautes que le 108 mHz auquel vous êtes resté scotché.
Comment pensez vous recevoir "la radio" dans votre voiture connectée ?
Très peu de monde écoute la radio via sa parabole, et les satellites
défilant ne sont utilisés qu'en Amérique du Nord, avec réception sur
abonnement, donc certainement pas l'avenir de la radio.
Téléphonie mobile et connexion Internet avec ou sans fil, par quoi on
fait aussi passer les programmes radio, font partie de la "radio en
ligne" dont je parle, et c'est bien ça l'avenir. Mais sans doute
n'aviez-vous pas compris qu'en parlant de "radio", je parlais de
"radiodiffusion", ce qu'un réseau mobile même 4G n'est pas. Sur ce
forum, on ne pouvait pas s'en douter, bien sûr...
Moi
2018-02-11 22:02:52 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
...
Post by Moi
Post by François Guillet
"A en croire les sources,
Ah oui ... les sources ... Lol
C'est vous qui les avez demandées !
Quand je parle de sources, ce sont des références précises (ouvrages,
études publiées, enquêtes ...etc ).
Pas vos chiffres sorties du chapeau !
Post by François Guillet
Votre mauvaise foi est sidérante.
Post by Moi
Post by François Guillet
la jeune génération tout autour de la planète
Vous confondez contenu et contenant : c'est quoi "la radio en ligne" en
regard de la définition du terme "radio" ? (aidez vous de Wikipédia par
exemple)
Je ne confonds rien, c'est vous qui êtes bloqué dans les idées du 20ème
siècles, ou alors vous enfoncez des portes ouvertes.
"Ecouter la radio" ne signifie plus comme avant "écouter la
radiodiffusion", mais écouter les programmes qui traditionnellement
étaient diffusés par la radiodiffusion, raison pour laquelle je précise
désormais "radio hertzienne" pour la radiodiffusion de papy, la radio
étant toujours hertzienne par définition.
Alors, si la radiodiffusion est toujours hertzienne, expliquez moi en
quoi "L'avenir de la radio hertzienne est marginale."
Post by François Guillet
...
Post by Moi
Non l'avenir de ce que vous appelez "la radio" hertzienne n'est pas
marginale, au contraire, elle s'est enrichie de la diffusion par
satellite
Vous pouvez nous fournir les chiffres de l'écoute de la radio par
satellite en Europe ?
Les chiffres sont sans importance, seul le constat que ce média qui
n'existait pas en 1950 existe maintenant montre que l'offre s'est enrichie.
Post by François Guillet
Post by Moi
et sur les réseaux terrestres 4G et suivants sur des
fréquences bien plus hautes que le 108 mHz auquel vous êtes resté scotché.
Comment pensez vous recevoir "la radio" dans votre voiture connectée ?
Très peu de monde écoute la radio via sa parabole> et les satellites
Je vous demande comment vous pensez recevoir "la radio" dans votre
voiture connectée et vous me parlez de satellite.
Cela dit, vous avez quelque part raison par inadvertance: un véhicule en
mouvement gagnera à recevoir la radio hertzienne par satellite plutôt
que par les réseaux terrestres.
François Guillet
2018-02-11 22:25:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Moi
Post by François Guillet
Le 11/02/2018 à 16:33, François Guillet a écrit : ...
Post by François Guillet
"A en croire les sources,
Ah oui ... les sources ... Lol
C'est vous qui les avez demandées !
Quand je parle de sources, ce sont des références précises (ouvrages,
études publiées, enquêtes ...etc ).
Pas vos chiffres sorties du chapeau !
Sophisme.

...
Post by Moi
Alors, si la radiodiffusion est toujours hertzienne, expliquez moi en
quoi "L'avenir de la radio hertzienne est marginale."
"Avenir marginal de la radio hertzienne" est un raccourci exprimant que
la radiodiffusion hertzienne du futur sera marginale par rapport aux
autres moyens d'écouter les programmes. L'évolution de l'écoute en
ligne le montre.

...
Post by Moi
Post by François Guillet
Vous pouvez nous fournir les chiffres de l'écoute de la radio par
satellite en Europe ?
Les chiffres sont sans importance, seul le constat que ce média qui
n'existait pas en 1950 existe maintenant montre que l'offre s'est enrichie.
Vous me les demandez pourtant plus haut, les références.
Vous avez énormément d'exigences envers les autres, et très peu envers
sous-même.

...
Post by Moi
Je vous demande comment vous pensez recevoir "la radio" dans votre
voiture connectée et vous me parlez de satellite.
Je répondais à votre affirmation gratuite : "elle s'est enrichie de la
diffusion par satellite". Vous perdez vite le fil quand ça vous
arrange, ça vous évite de répondre aux questions.
Alors l'écoute de la radio par sat, ça représente quoi par rapport à
l'ensemble des moyens ?

La voiture connectée, c'est bien sûr par les réseaux mobiles, lesquels
sont une technique radio mais pas de la radiodiffusion ; mais vous
n'êtes au courant de rien.
Post by Moi
Cela dit, vous avez quelque part raison par inadvertance: un véhicule en
mouvement gagnera à recevoir la radio hertzienne par satellite plutôt
que par les réseaux terrestres.
On n'aura pas besoin de sat pour la réception automobile quand les
réseaux mobiles auront terminé de tisser leur toile pour desservir les
automobiles conectées.
Moi
2018-02-11 23:08:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by Moi
Post by François Guillet
Le 11/02/2018 à 16:33, François Guillet a écrit : ...
Post by François Guillet
"A en croire les sources,
Ah oui ... les sources ... Lol
C'est vous qui les avez demandées !
Quand je parle de sources, ce sont des références précises (ouvrages,
études publiées, enquêtes ...etc ).
Pas vos chiffres sorties du chapeau !
Sophisme.
Le néant de votre argumentation m'a l'air très représentatif de vos
idées de ces chiffres.
Post by François Guillet
...
Post by Moi
Post by François Guillet
Vous pouvez nous fournir les chiffres de l'écoute de la radio par
satellite en Europe ?
Les chiffres sont sans importance, seul le constat que ce média qui
n'existait pas en 1950 existe maintenant montre que l'offre s'est enrichie.
Vous me les demandez pourtant plus haut, les références.
Vous avez énormément d'exigences envers les autres, et très peu envers
sous-même.
C'est a dire que vous êtes à l'origine de vos assertions dont j'attends
toujours le moindre début de commencement de références sourcées.
Post by François Guillet
...
Post by Moi
Je vous demande comment vous pensez recevoir "la radio" dans votre
voiture connectée et vous me parlez de satellite.
Je répondais à votre affirmation gratuite : "elle s'est enrichie de la
diffusion par satellite". Vous perdez vite le fil quand ça vous arrange,
ça vous évite de répondre aux questions.
Alors l'écoute de la radio par sat, ça représente quoi par rapport à
l'ensemble des moyens ?
Je vais répondre à votre manière : une part significative :-D
Post by François Guillet
La voiture connectée, c'est bien sûr par les réseaux mobiles, lesquels
sont une technique radio mais pas de la radiodiffusion ; mais vous
n'êtes au courant de rien.
Vous n'en savez strictement rien.
Post by François Guillet
Post by Moi
Cela dit, vous avez quelque part raison par inadvertance: un véhicule en
mouvement gagnera à recevoir la radio hertzienne par satellite plutôt
que par les réseaux terrestres.
On n'aura pas besoin de sat pour la réception automobile quand les
réseaux mobiles auront terminé de tisser leur toile pour desservir les
automobiles conectées.
Assertion non documentée comme d'habitude.

http://www.clubic.com/mag/transports/actualite-792710-toyota-kymeta-voiture-connectee-satellite.html
https://www.thalesgroup.com/fr/monde/magazine/voiture-connectee
François Guillet
2018-02-12 09:08:24 UTC
Permalink
Raw Message
...
Post by Moi
Post by François Guillet
On n'aura pas besoin de sat pour la réception automobile quand les
réseaux mobiles auront terminé de tisser leur toile pour desservir les
automobiles conectées.
Assertion non documentée comme d'habitude.
J'ai déjà fourni les chiffres de l'augmentation de l'écoute en ligne
partout dans le monde, qui montrent à tout esprit honnête et sans
oeillères que c'est inéluctable.
Post by Moi
http://www.clubic.com/mag/transports/actualite-792710-toyota-kymeta-voiture-connectee-satellite.html
Vous m'opposez de la science fiction ! La connexion des véhicules
grand-publics, en pratique c'est par les réseaux mobiles, pas par
satelitte.
Post by Moi
https://www.thalesgroup.com/fr/monde/magazine/voiture-connectee
Voilà. Vous devriez lire vos propres liens :
"Les analystes de Gartner prévoient qu’en 2020, un véhicule sur cinq
sera équipé d’une forme de connexion réseau sans fil"

C'est bien ainsi que se connecteront les véhicules, et par ces réseaux
que passeront les programmes radio, la part de la radiodiffusion
hertzienne devenant de plus en plus marginale comme dit dès le départ.
Moi
2018-02-12 10:31:03 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Vous m'opposez de la science fiction !
Non, c'est de la prospective ! L'avenir quoi :-D
Et si un constructeur comme Toyota s'y intéresse, ce n'est pas pour
faire joli.
Post by François Guillet
La connexion des véhicules
grand-publics, en pratique c'est par les réseaux mobiles, pas par
satelitte.
Ce n'est pas ce que pense Toyota. Je vous suggère de leur écrire pour
leur soumettre votre conception visionnaire.
Post by François Guillet
Post by Moi
https://www.thalesgroup.com/fr/monde/magazine/voiture-connectee
"Les analystes de Gartner prévoient qu’en 2020, un véhicule sur cinq
sera équipé d’une forme de connexion réseau sans fil"
Monsieur Guillet, vous n'avez pas compris que ce document généraliste
présente de façon très succincte d'ailleurs, les *multiples* solutions
de connectivité "sans fil" avec les véhicules.
Vous avez décidé que cette connectivité serait implémentée en utilisant
les réseaux terrestres et vous vous accrochez stupidement à cette vision
étriquée.
En réalité, vous n'en savez rien et moi non plus !
La (les) solutions qui émergeront dépendront des facteurs qui ont une
forte volatilité que personne ne maitrise.

Mais bon, Guillet est un visionnaire :-D
François Guillet
2018-02-12 12:52:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Moi
Post by François Guillet
Vous m'opposez de la science fiction !
Non, c'est de la prospective ! L'avenir quoi :-D
Et si un constructeur comme Toyota s'y intéresse, ce n'est pas pour
faire joli.
Ben voyons, ce qu'anticipent les autres de l'avenir de la radio, à
partir de sources multiples, ne vaudrait pas ce qu'en dit Toyota,
puisque l'anticipation, vous en revendiquez le monopole par le choix
des sources.
Post by Moi
Ce n'est pas ce que pense Toyota. Je vous suggère de leur écrire pour
leur soumettre votre conception visionnaire.
Biais de sélection, et généralisation d'un cas particulier, quand
presque toutes les autres sources parlent de connexion via les réseaux
mobiles terrestres. Vous ne savez décidément pas sortir des sophismes.

...
Post by Moi
Monsieur Guillet, vous n'avez pas compris
blabla blabla
Post by Moi
Mais bon, Guillet est un visionnaire :-D
Argumentum ad personam, encore un sophisme.
Donc faisons le point de cette intéressante discussion :

- vous me reprochez de donner un avis sur l'avenir de la radio. Sur un
forum de discussion, fallait oser mais vous l'avez fait.
- vous me reprochez de ne pas founir de sources
je fournis des sources.

- alors vous nous dites, les sources "Lol" et les chiffres "sans
importance"
- et vous donnez votre propre avis, sans sources (le lien Toyota
n'arrivant que plus tard), faisant exactement ce que vous m'aviez
reproché.

- tandis que par une digression oiseuse, vous prétextez que la 4G
serait de la radio, ce qu'elle est évidemment mais pas dans le contexte
de "radiodiffusion" où on l'employait.

- et tout cela en postant anonymement depuis aioe.org, évitant
d'afficher votre pseudo habituel tant vous avez conscience de vos
méprisables procédés. Mais c'est peine perdu, un roquet vindicatif qui
jappe à mes bottes dans une rancune pluriannuelle, je n'en ai jamais vu
qu'un sur ce forum.

On m'a souvent dit que je révélais les cons. Mais pas seulement, les
tartuffes aussi. Et quand c'est un duo, c'est encore plus rapide,
Denis.
Moi
2018-02-12 14:16:11 UTC
Permalink
Raw Message
Post by François Guillet
Post by Moi
Post by François Guillet
Vous m'opposez de la science fiction !
Non, c'est de la prospective ! L'avenir quoi :-D
Et si un constructeur comme Toyota s'y intéresse, ce n'est pas pour
faire joli.
Ben voyons, ce qu'anticipent les autres de l'avenir de la radio, à
partir de sources multiples, ne vaudrait pas ce qu'en dit Toyota,
puisque l'anticipation, vous en revendiquez le monopole par le choix des
sources.
Je ne revendique rien mais tente (mission désespérée ?) de vous ouvrir
les yeux à défaut du cerveau sur le fait qu'il existe une foultitude de
media hertziens capables d'apporter "la radio" dans l'habitacle.
Mais bon, encore une fois, maître Guillet a décidé que ce seraient les
réseaux terrestres qui seraient à la manœuvre.
Post by François Guillet
Post by Moi
Ce n'est pas ce que pense Toyota. Je vous suggère de leur écrire pour
leur soumettre votre conception visionnaire.
Biais de sélection,> et généralisation d'un cas particulier,
Juste un exemple pour démontrer votre propre "biais de sélection" et
mettre en évidence que vous ne maitrisez pas le sujet parce que vous
n'en avez qu'une perception partiale et limitée par vos certitudes.
Post by François Guillet
presque toutes les autres sources parlent de connexion via les réseaux
mobiles terrestres.
A une époque, "tous les autres"pensaient que la terre était plate.
Post by François Guillet
- vous me reprochez de donner un avis sur l'avenir de la radio. Sur un
forum de discussion, fallait oser mais vous l'avez fait.
Je vous reproche de donner un avis volontairement limité sur cet avenir
et d'ignorer tout ce qui n'est pas conforme à votre pensée unique.
Par ailleurs, Excellence sérénissime, je revendique le droit de vous
contredire fût-ce sur un forum dédié à ce genre de discussions.

Ce n'est pas de l'audace, car il n'y a rien d'audacieux à vous porter la
contradiction, mais l'expression d'un droit que je vous dénie celui de
me contester.
Post by François Guillet
- vous me reprochez de ne pas founir de sources
je fournis des sources.
Non, ce que vous fournissez est bien pauvre et sujet à caution comme l'a
souligné un autre intervenant ici même.
Post by François Guillet
- alors vous nous dites, les sources "Lol" et les chiffres "sans
importance"
- et vous donnez votre propre avis, sans sources (le lien Toyota
n'arrivant que plus tard), faisant exactement ce que vous m'aviez reproché.
Eh bien vous saurez maintenant ce que c'est que d'être confronté
(provisoirement) à des affirmations non sourcées.
Post by François Guillet
- tandis que par une digression oiseuse, vous prétextez que la 4G serait
de la radio, ce qu'elle est évidemment mais pas dans le contexte de
"radiodiffusion" où on l'employait.
On ? Non, où *vous* l'employez.
Post by François Guillet
On m'a souvent dit que je révélais les cons.
A moins que ce ne soit le contraire :-D
Post by François Guillet
Mais pas seulement, les
tartuffes aussi. Et quand c'est un duo, c'est encore plus rapide, Denis.
Allez, à bientôt Georges, tu peux continuer de pérorer :-D
François Guillet
2018-02-12 15:41:46 UTC
Permalink
Raw Message
Moi a formulé ce lundi :
...
Post by Moi
Allez, à bientôt Georges, tu peux continuer de pérorer :-D
C'est cela Denis, tant que ton arrière-train le supporte, tu peux
continuer à japper...
S D
2018-02-11 18:23:31 UTC
Permalink
Raw Message
Pour Top Music il s'agit peut-être de se concentrer sur le lancement du DAB+ en Alsace, la diffusion sur Paris leur ayant permis de faire des tests de chaîne de diffusion ?

Pour ma part, depuis que j'ai mis en place le DAB+ allemand au travail, la majorité de l'écoute radio de mes collègues se fait par ce canal et moins par les podcasts sur leur lecteur personnel ou les stations FM dont la réception s'est améliorée avec mon installation. Je pourrai tenter de capter les tests alsaciens.

Petite information au passage concernant le matériel que j'utilise, le Digitradio 110 IR de Technisat, avec slideshow en DAB et radiotexte en FM. L'appareil ne permet pas de fixer la réception d'une station sur un multiplexe en particulier, ou de faire une recherche manuelle par multiplexe, ce qui ne permet pas d'écouter SchwarzwaldRadio de façon optimale. La station est à la fois sur le multiplexe national et le multiplexe privé du Bade-Würtemberg, or ce dernier est en limite de réception là où je travaille. Le récepteur ne cesse dès lors de faire la bascule entre les deux multiplexes. Je dois couper l'amplificateur que j'ai ajouté pour refaire une mémorisation et ne plus recevoir le multiplexe privé régional. Je connaissais l'absence de recherche manuelle avant l'achat, mais ce genre de problème de réception, on ne peut pas l'anticiper. Au demeurant c'est un très bon appareil.

Mes conditions de réception sont un cas particulier, je suis en environnement industriel avec une antenne inaccessible et des dizaines de mètres de câble circulant au milieu de nombreux autres. Sans ampli je capte un multiplexe (13 stations en tout), avec mon ampli deux (23) et je détecte difficilement un troisième (39). Par contre en mobile à la porte du bâtiment je capte 130 stations avec la Suisse alémanique. Mais ce cas particulier me fait anticiper les problèmes que je risque d'avoir si je capte par exemple les multiplexes français sur 7C, 11C et 11D qui auront tous Top Music. La station ne sera pas sur le multiplexe régional alors qu'elle aurait pu y prétendre, elle diffusera sur les multiplexes locaux, avec pour celui de Sélestat sur 5D les décrochages locaux et l'appellation "Top Music Sélestat".

Je vais essayer de suivre le démarrage des tests et de la diffusion effective.

Stéphane
Thierry VIGNAUD
2018-02-11 19:07:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by S D
Pour Top Music il s'agit peut-être de se concentrer sur le lancement du DAB+ en Alsace, la diffusion sur Paris leur ayant permis de faire des tests de chaîne de diffusion ?
Ils avaient quand même démarré au printemps 2014, ça fait un peu long près de
3 ans et demi pour faire des tests et de se lancer dans une procédure de
candidature :-)

Ou alors si malgré un potentiel de plusieurs millions d'auditeurs potentiels,
dont très peu sont équipés pour recevoir la RNT, ils se seraient aperçu qu'ils
n'avaient pratiquement aucun auditeur en Ile de France ?
--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
Thierry VIGNAUD
2018-02-11 19:10:52 UTC
Permalink
Raw Message
Post by S D
Pour Top Music il s'agit peut-être de se concentrer sur le lancement du DAB+ en Alsace, la diffusion sur Paris leur ayant permis de faire des tests de chaîne de diffusion ?
Ils avaient quand même démarré au printemps 2014, ça fait un peu long près de
3 ans et demi pour faire des tests et auparavant s'être lancé dans une
procédure de candidature :-)

Ou alors si malgré un potentiel de plusieurs millions d'auditeurs potentiels,
dont très peu sont équipés pour recevoir la RNT, ils se seraient aperçu qu'ils
n'en avaient pratiquement aucun en Ile de France ?

J'avoue moi-même qu'étant équipé je n'ai aucun souvenir de les avoir écouté,
sûrement parce qu'elle passait de la musique en quasi permance à chaque fois
que j'ai zappé dessus et comme je n'écoute que des radios qui parlent... :-)
--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
Loading...