Discussion:
RNT : Consultation du CSA pour Paris
(trop ancien pour répondre)
F1TAY
2018-07-29 01:41:15 UTC
Permalink
Étude d'impact des décisions
d'autorisation d'usage de la
ressource radioélectrique
en bande III à l'échelle locale
sur le fondement de l'article 31
de la loi du 30 septembre 1986
Périmètre :
Paris étendu ; Paris intermédiaire ;
Paris local
Version soumise à consultation publique :

https://www.csa.fr/content/download/252450/710631/version/1/file/CSA_%C3%89tude%20d'impact%20DAB%20%20Paris.pdf
F1TAY
2018-07-29 01:51:48 UTC
Permalink
Même chose pour NICE :
https://www.csa.fr/content/download/252450/710633/version/1/file/CSA_%C3%89tude%20d'impact%20DAB%20%20Nice.pdf
et Marseille :
https://www.csa.fr/content/download/252450/710632/version/1/file/CSA_%C3%89tude%20d'impact%20DAB%20%20Marseille.pdf
Post by F1TAY
Étude d'impact des décisions
d'autorisation d'usage de la
ressource radioélectrique
en bande III à l'échelle locale
sur le fondement de l'article 31
de la loi du 30 septembre 1986
Paris étendu ; Paris intermédiaire ;
Paris local
https://www.csa.fr/content/download/252450/710631/version/1/file/CSA_%C3%89tude%20d'impact%20DAB%20%20Paris.pdf
Thierry VIGNAUD
2018-07-29 10:51:43 UTC
Permalink
On Sun, 29 Jul 2018 03:41:15 +0200, F1TAY
Post by F1TAY
Étude d'impact des décisions
d'autorisation d'usage de la
ressource radioélectrique
en bande III à l'échelle locale
sur le fondement de l'article 31
de la loi du 30 septembre 1986
Paris étendu ; Paris intermédiaire ;
Paris local
https://www.csa.fr/content/download/252450/710631/version/1/file/CSA_%C3%89tude%20d'impact%20DAB%20%20Paris.pdf
En dehors de cette étude d'impact, on voit que le CSA en accord avec les
radios a décidé le 18 juillet de remanier les 6 multiplex parisiens issus d'un
appel à candidature de 2012 où les émissions étaient prévues en T-DMB, dont 2
ne diffusent, actuellement, que 4 radios.

Donc des 6 multiplex actuels, très peu remplis, on va passer (ce n'est pas
encore effectif) à 5 multiplex qui comporteront encore de la place libre.

Un tableau page 17 annonce la nouvelle configuration. Il est intéressant de
noter que plusieurs radios qui ne diffusent plus depuis plusieurs mois et qui
n'ont pas vu leur autorisation abrogée par le CSA figurent dans ce tableau.
Donc un évenutel retour au même titre que CROONER qui avait disparu des ondes
pendant une année.

Et donc appel à candidatures ultérieur pour peut-être accueillir un jour des
réseaux nationaux/régionaux de catégories des groupes radiophoniques qui ont
tout fait jusqu'à présent pour planter la RNT. Sur Paris et la petite couronne
(7,7 millions d'habitants) la ressource annoncée serait de 61 radios, donc une
vingtaine de plus que celles autorisées actuellement.

Dans un premier temps un opérateur de diffusion va pouvoir mettre en stock un
émetteur. C'est moins grave pour le diffuseur concerné que ce qui s'est
produit pour la TNToù 2 muliplex nationaux ont été arrêtés lors de l'abandon
du MPEG-2.
--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
Birdy
2018-07-30 09:24:41 UTC
Permalink
sdituation est loin d'être claire sur le choix des réseaux à
participer ou non à la RNT. Il semble pourtant, et on le verra d'ici
novembre lors de la publication des radios retenues sur Bordeaux,
Arcachon, La Rochelle ou Poitiers que d'après des informations
officieuses (informations ou désinformation) on verrait apparaître les
réseaux.



---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
bilou
2018-07-30 12:27:18 UTC
Permalink
Post by Thierry VIGNAUD
Dans un premier temps un opérateur de diffusion va pouvoir mettre en stock un
émetteur. C'est moins grave pour le diffuseur concerné que ce qui s'est
produit pour la TNToù 2 muliplex nationaux ont été arrêtés lors de l'abandon
du MPEG-2.
C'est tout relatif a condition que les sites et antennes soient
partagés
comme en TNT.
Sinon l'arret d'un multiplex et de ses sites SFN theoriques ça peut
faire très mal.
Donc sous couvert "d'ouverture a la concurence" la RNT peut se reveler
catastrophique pour une "start up".
Thierry VIGNAUD
2018-08-04 17:04:50 UTC
Permalink
On Sun, 29 Jul 2018 12:51:43 +0200, Thierry VIGNAUD
Post by Thierry VIGNAUD
On Sun, 29 Jul 2018 03:41:15 +0200, F1TAY
Post by F1TAY
Étude d'impact des décisions
d'autorisation d'usage de la
ressource radioélectrique
en bande III à l'échelle locale
sur le fondement de l'article 31
de la loi du 30 septembre 1986
Paris étendu ; Paris intermédiaire ;
Paris local
https://www.csa.fr/content/download/252450/710631/version/1/file/CSA_%C3%89tude%20d'impact%20DAB%20%20Paris.pdf
En dehors de cette étude d'impact, on voit que le CSA en accord avec les
radios a décidé le 18 juillet de remanier les 6 multiplex parisiens issus d'un
appel à candidature de 2012 où les émissions étaient prévues en T-DMB, dont 2
ne diffusent, actuellement, que 4 radios.
Donc des 6 multiplex actuels, très peu remplis, on va passer (ce n'est pas
encore effectif) à 5 multiplex qui comporteront encore de la place libre.
Un tableau page 17 annonce la nouvelle configuration. Il est intéressant de
noter que plusieurs radios qui ne diffusent plus depuis plusieurs mois et qui
n'ont pas vu leur autorisation abrogée par le CSA figurent dans ce tableau.
Donc un évenutel retour au même titre que CROONER qui avait disparu des ondes
pendant une année.
Et donc appel à candidatures ultérieur pour peut-être accueillir un jour des
réseaux nationaux/régionaux de catégories des groupes radiophoniques qui ont
tout fait jusqu'à présent pour planter la RNT. Sur Paris et la petite couronne
(7,7 millions d'habitants) la ressource annoncée serait de 61 radios, donc une
vingtaine de plus que celles autorisées actuellement.
Dans un premier temps un opérateur de diffusion va pouvoir mettre en stock un
émetteur. C'est moins grave pour le diffuseur concerné que ce qui s'est
produit pour la TNToù 2 muliplex nationaux ont été arrêtés lors de l'abandon
du MPEG-2.
Les choses vont vite du côté du CSA pour la RNT en ce moment !

Les décisions du remaniement des multiplex parisiens ont été publiées ce 4
août au journal officiel :

Les 5 radios autorisées (dont 1 qui n'émet plus) quittent le canal 11D (93 LES
LILAS, fort de Romainville, site TDF) qui disparaît :
RADIO TÈR et CAPSAO passent sur le canal 9A
RADIO MONACO, ESPACE FM et SEQUENCE FM passent sur le canal 11A

3 radio quittent le canal 6D :
BEUR FM, FRANCE MAGHREB 2, RADIO ORIENT passent sur le 6A

FREQUENCE INDIA quitte le canal 9B pour le 9A.

Les décisions ne mentionnent pas la date d'effet des modifications.
--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
Loading...