Discussion:
Pub sur Bretagne 5
(trop ancien pour répondre)
François Guillet
2020-03-11 10:35:28 UTC
Permalink
Je croyais que c'était une radio associative, sans pub. Mais depuis
quelques jours j'entends de la pub pour une boulangerie-patisserie
d'une localité de sa zone de couverture.
Quel est le statut de cette radio ?
Ou alors c'est l'arnaque habituelle consistant à dire "je ne fais pas
de pub" mais "j'indique les sponsors de mon émission", ce qui revient
au même, comme on a sur les chaînes TV publiques le soir ?
Thierry VIGNAUD
2020-03-11 17:15:26 UTC
Permalink
On Wed, 11 Mar 2020 11:35:28 +0100, François Guillet
Post by François Guillet
Je croyais que c'était une radio associative, sans pub. Mais depuis
quelques jours j'entends de la pub pour une boulangerie-patisserie
d'une localité de sa zone de couverture.
Quel est le statut de cette radio ?
Ou alors c'est l'arnaque habituelle consistant à dire "je ne fais pas
de pub" mais "j'indique les sponsors de mon émission", ce qui revient
au même, comme on a sur les chaînes TV publiques le soir ?
Bretagne 5 est une radio de catégorie A (titulaire de l'autorisation à statut
associatif).

Les règles fixées n'interdisent pas la publicité pour une radio associative,
le tout est que les revenus tirés de la publicité/parrainages n'excèdent pas
20 % du chiffre d'affaires.

Ces conditions sont également indispensables pour pouvoir bénéficier du Fonds
de soutien à l'expression radiophonique.
--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
François Guillet
2020-03-11 20:12:32 UTC
Permalink
Post by Thierry VIGNAUD
On Wed, 11 Mar 2020 11:35:28 +0100, François Guillet
Post by François Guillet
Je croyais que c'était une radio associative, sans pub. Mais depuis
quelques jours j'entends de la pub pour une boulangerie-patisserie
d'une localité de sa zone de couverture.
Quel est le statut de cette radio ?
Ou alors c'est l'arnaque habituelle consistant à dire "je ne fais pas
de pub" mais "j'indique les sponsors de mon émission", ce qui revient
au même, comme on a sur les chaînes TV publiques le soir ?
Bretagne 5 est une radio de catégorie A (titulaire de l'autorisation à statut
associatif).
Les règles fixées n'interdisent pas la publicité pour une radio associative,
le tout est que les revenus tirés de la publicité/parrainages n'excèdent pas
20 % du chiffre d'affaires.
Ces conditions sont également indispensables pour pouvoir bénéficier du Fonds
de soutien à l'expression radiophonique.
Ok, merci pour les précisions !

Donc publicité et parrainage semblent être mis sur le même plan, c'est
une bonne chose.
Ca ne nous dit pas ce que ça peut constituer comme temps d'antenne en
pub. Si le pourcentage est par rapport au chiffre d'affaire, il n'y
aurait donc pas de limite sur le temps d'antenne.
Je n'ai entendu qu'une seule pub jusqu'à présent, c'est supportable.
Thierry VIGNAUD
2020-03-11 21:32:04 UTC
Permalink
On Wed, 11 Mar 2020 21:12:32 +0100, François Guillet
Post by François Guillet
Donc publicité et parrainage semblent être mis sur le même plan, c'est
une bonne chose.
Ca ne nous dit pas ce que ça peut constituer comme temps d'antenne en
pub. Si le pourcentage est par rapport au chiffre d'affaire, il n'y
aurait donc pas de limite sur le temps d'antenne.
Je n'ai entendu qu'une seule pub jusqu'à présent, c'est supportable.
A mon avis la tranche la plus susceptible d'avoir de la pub est la matinale en
direct entre 7 et 9 H.

Les radios (surtout associatives) à mon avis sont certainement plus à la
recherche d'annonceurs que dans le refus de la diffusion de messages par peur
de saturer leurs auditeurs.

Normalement la convention que doit signer la radio pour avoir son autorisation
(mais qui à ma connaissance n'est pas publiée par le CSA pour les radios,
contrairement aux TV)
https://www.csa.fr/Arbitrer/Espace-juridique/Les-relations-du-CSA-avec-les-editeurs/Convention-des-editeurs
inclue bien ceci (voir le dernier §) :

"....Les éléments particuliers de la convention portent notamment sur les
points suivants :

la durée et les caractéristiques générales du programme ;
le format du programme (public visé, type de musique diffusée, nature des
émissions non musicales) ;
la proportion des chansons d'expression française, des nouveaux talents et
des nouvelles productions ;
la diffusion de programmes éducatifs et culturels et d’émissions destinées
à faire connaître les différentes formes d’expression artistique ;
------------> le temps maximum consacré à la publicité et aux émissions
parrainées, ainsi que les modalités de leur insertion dans le programme.
".....
Source en exemple pour un appel FM CTA de Lyon en juin dernier :
https://www.csa.fr/Arbitrer/Gestion-des-frequences/Les-appels-a-candidature/Appel-aux-candidatures-du-26-juin-2019-pour-l-edition-de-services-de-radio-dans-le-ressort-du-comite-territorial-de-l-audiovisuel-de-Lyon/Decision-du-26-juin-2019-relative-a-un-appel-aux-candidatures-pour-l-exploitation-de-services-de-radio-par-voie-hertzienne-terrestre-en-modulation-de-frequence-a-temps-complet-dans-le-ressort-du-comite-territorial-de-l-audiovisuel-de-Lyon
--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
Birdy
2020-03-14 21:43:50 UTC
Permalink
Post by Thierry VIGNAUD
On Wed, 11 Mar 2020 21:12:32 +0100, François Guillet
Post by François Guillet
Donc publicité et parrainage semblent être mis sur le même plan, c'est
une bonne chose.
Ca ne nous dit pas ce que ça peut constituer comme temps d'antenne en
pub. Si le pourcentage est par rapport au chiffre d'affaire, il n'y
aurait donc pas de limite sur le temps d'antenne.
Je n'ai entendu qu'une seule pub jusqu'à présent, c'est supportable.
A mon avis la tranche la plus susceptible d'avoir de la pub est la matinale
en direct entre 7 et 9 H.
Les radios (surtout associatives) à mon avis sont certainement plus à la
recherche d'annonceurs que dans le refus de la diffusion de messages par peur
de saturer leurs auditeurs.
Pour mettre les choses au clair :
Il y a des évolutions dans la recherche de financements par d'autres
ressources comme les MIG et les MIC. A ce titre en charge des intérêts
des 19 radios de Poitou-Charentes, nous evons mis en place une régie
spécifique qui commence à donner des résultats. Havas par exemple nous
fait déjà diffuser depuis 2019 des MIG institutionnels rémunérés,
commandés par la région Nouvelle-Aquitaine. D'autres institutions comme
l'Agence Régionale de la SantéS en demandent également. Le site de
prospection est dorénavant opérationnel.
http://reseau-a.org
L'offre de service appuie sur des messages amplifiés et complétés sur
les réseaux. En toute transparence, ces messages sont déclarés à la
tutelle dont le FSER et ne rentrent pas dans les 20% de publicité.

Publicité personnelle : si cela vous donne des idées pour vos relations
institutionnelles ou autres, n'hésitez pas à communiquer nos pratiques
s'ils ont des intérêts en Nouvelle-Aquitaine :-)
Post by Thierry VIGNAUD
Normalement la convention que doit signer la radio pour avoir son
autorisation (mais qui à ma connaissance n'est pas publiée par le CSA pour
les radios, contrairement aux TV)
https://www.csa.fr/Arbitrer/Espace-juridique/Les-relations-du-CSA-avec-les-editeurs/Convention-des-editeurs
"....Les éléments particuliers de la convention portent notamment sur les
la durée et les caractéristiques générales du programme ;
le format du programme (public visé, type de musique diffusée, nature des
émissions non musicales) ;
la proportion des chansons d'expression française, des nouveaux talents
et des nouvelles productions ;
la diffusion de programmes éducatifs et culturels et d’émissions
destinées à faire connaître les différentes formes d’expression artistique ;
------------> le temps maximum consacré à la publicité et aux émissions
parrainées, ainsi que les modalités de leur insertion dans le programme.
".....
https://www.csa.fr/Arbitrer/Gestion-des-frequences/Les-appels-a-candidature/Appel-aux-candidatures-du-26-juin-2019-pour-l-edition-de-services-de-radio-dans-le-ressort-du-comite-territorial-de-l-audiovisuel-de-Lyon/Decision-du-26-juin-2019-relative-a-un-appel-aux-candidatures-pour-l-exploitation-de-services-de-radio-par-voie-hertzienne-terrestre-en-modulation-de-frequence-a-temps-complet-dans-le-ressort-du-comite-territorial-de-l-audiovisuel-de-Lyon
Loading...