Discussion:
Pour en savoir plus sur la mystérieuse Pi-node
Add Reply
Lep
2020-05-10 06:50:49 UTC
Réponse
Permalink
Pi-node, la radio qui nous avait intrigués dernièrement.
https://www.lalsace.fr/edition-mulhouse-thann/2020/05/09/emissions-antivirus-en-radio-numerique
Une présentation, des photos.

Lep
Thierry VIGNAUD
2020-05-10 11:15:26 UTC
Réponse
Permalink
Post by Lep
Pi-node, la radio qui nous avait intrigués dernièrement.
https://www.lalsace.fr/edition-mulhouse-thann/2020/05/09/emissions-antivirus-en-radio-numerique
Une présentation, des photos.
Lep
J'ajoute ces liens
https://next.liberation.fr/arts/2014/02/03/-node-la-radio-passe-les-bornes_977516
http://www.bande-originale.net/%CF%80-node-la-radio-libre/
--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
François Guillet
2020-05-11 14:45:51 UTC
Réponse
Permalink
Post by Thierry VIGNAUD
Post by Lep
Pi-node, la radio qui nous avait intrigués dernièrement.
https://www.lalsace.fr/edition-mulhouse-thann/2020/05/09/emissions-antivirus-en-radio-numerique
Une présentation, des photos.
Lep
J'ajoute ces liens
https://next.liberation.fr/arts/2014/02/03/-node-la-radio-passe-les-bornes_977516
http://www.bande-originale.net/%CF%80-node-la-radio-libre/
Ils disent :
«Le problème de la radio est également celui qui concerne le Web
aujourd’hui, c’est son côté centralisé, à sens unique, un émetteur qui
arrose tout un tas de récepteurs.»

Ce n'est pas "le problème" de la radio, c'est la radiodiffusion
elle-même, et ce n'est pas un problème. Le "sens unique" est non
seulement un incontournable technique, mais ce qui fait tout son
intérêt. C'est ce qui implique le travail des acteurs de la station,
qui doivent apporter leur plus value.
Chacun palabrant sur une fréquence à tour de rôle, convivialement, ça
s'appelle la CB. Aller écouter une radio pour entendre d'autres
auditeurs étalant leurs petites histoires, généralement sans
compétence, je n'en vois pas l'utilité, sauf pour attirer les gogos qui
se reconnaissent dans les premiers, raison probable pour laquelle des
stations commerciales le font.

Le promoteur de π-Node explique :
"Au lieu de définir des rôles, de s’attribuer des tâches de manière
hiérarchique et structurée, nous créons un contexte dans lequel chacun
trouve son intérêt et développe sa propre recherche, tout en
contribuant au collectif. "
"chacun trouve son intérêt" : de ce que je comprends, il s'agit de ceux
qui participent à la station, pas des auditeurs.
Bien que cette station semble une expérience intéressante, j'ai
l'impression que leur projet prépare la répétition des erreurs du
passé, ce passé qu'ils n'ont pas dû connaître des "radios libres" des
débuts, dont on se lassait très vite, en cause le manque de préparation
des sujets et de maîtrise des intervenants, qui croient que parce que
ça les amusent, ce sera la même chose pour leurs auditeurs.
bilou
2020-05-11 16:32:08 UTC
Réponse
Permalink
Post by Thierry VIGNAUD
J'ajoute ces liens
https://next.liberation.fr/arts/2014/02/03/-node-la-radio-passe-les-bornes_977516
http://www.bande-originale.net/%CF%80-node-la-radio-libre/
--
Merci pour ces liens.
Donc si le CSA a autorisé cette radio il remonte dans mon estime.
Il y a encore de la marge toutefois :-)
Thierry VIGNAUD
2020-05-11 18:01:55 UTC
Réponse
Permalink
Post by bilou
Post by Thierry VIGNAUD
J'ajoute ces liens
https://next.liberation.fr/arts/2014/02/03/-node-la-radio-passe-les-bornes_977516
http://www.bande-originale.net/%CF%80-node-la-radio-libre/
--
Merci pour ces liens.
Donc si le CSA a autorisé cette radio il remonte dans mon estime.
Il y a encore de la marge toutefois :-)
Ça ma rappelé justement cette radio parisienne RADIO ICI ET MAINTENANT (la
plus ancienne privée qui émet toujours sur Paris en FM + DAB, créée en juin
1980) qui vers 1981/1982 (?) avait créé ce programme nommé RADIO VILLAGE.

Ils avaient branché directement sur l'antenne un répondeur téléphonique, les
anciens répondeurs de l'époque qui en principe enregistraient sur cassettes,
sauf que pour 3 mn n'importe qui appelant le numéro donnée se retrouvait
directement à l'antenne sans filtrage, en direct, pour dire ce qu'il voulait,
un poème, un coup de gueule, passer de la musique ou n'importe quoi d'autre
via ce qu'ils appelaient la "connexion téléphonique".

Pour ceux qui avait un enregistrement sonore, un disque à passer ils
incitaient à utiliser cette connexion qui améliorait le son en branchant sur
les anciens poste téléphonique, type S63 et après avoir enlevé la capsule
micro du combiné, et mis sur ses contactse des pinces croco, reliées à une
sortie casque d'un ampli.

Ça fonctionné quelques années de manière plus ou moins régulière, notamment la
nuit, jusqu'au moment où il y a eu des dérapages avec des provocations et
notamment à thématiques nazies.

C'était très innovant, ouvrir sa radio à des auditeurs qui prenaient l'antenne
de chez eux pour quelques minutes, ça partait dans tous les sens, c'était
vraiment de la radio libre, dommage que ça ait été cassé par des provocateurs.

Pi Node m'a tout de suite fait penser à Radio Ici et Maintenant.
--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
bilou
2020-05-12 05:48:33 UTC
Réponse
Permalink
Post by Thierry VIGNAUD
Post by bilou
Post by Thierry VIGNAUD
J'ajoute ces liens
https://next.liberation.fr/arts/2014/02/03/-node-la-radio-passe-les-bornes_977516
http://www.bande-originale.net/%CF%80-node-la-radio-libre/
--
Merci pour ces liens.
Donc si le CSA a autorisé cette radio il remonte dans mon estime.
Il y a encore de la marge toutefois :-)
Ça ma rappelé justement cette radio parisienne RADIO ICI ET MAINTENANT (la
plus ancienne privée qui émet toujours sur Paris en FM + DAB, créée en juin
1980) qui vers 1981/1982 (?) avait créé ce programme nommé RADIO VILLAGE.
Ils avaient branché directement sur l'antenne un répondeur téléphonique, les
anciens répondeurs de l'époque qui en principe enregistraient sur cassettes,
sauf que pour 3 mn n'importe qui appelant le numéro donnée se retrouvait
directement à l'antenne sans filtrage, en direct, pour dire ce qu'il voulait,
un poème, un coup de gueule, passer de la musique ou n'importe quoi d'autre
via ce qu'ils appelaient la "connexion téléphonique".
Pour ceux qui avait un enregistrement sonore, un disque à passer ils
incitaient à utiliser cette connexion qui améliorait le son en branchant sur
les anciens poste téléphonique, type S63 et après avoir enlevé la capsule
micro du combiné, et mis sur ses contactse des pinces croco, reliées à une
sortie casque d'un ampli.
Ça fonctionné quelques années de manière plus ou moins régulière, notamment la
nuit, jusqu'au moment où il y a eu des dérapages avec des provocations et
notamment à thématiques nazies.
C'était très innovant, ouvrir sa radio à des auditeurs qui prenaient l'antenne
de chez eux pour quelques minutes, ça partait dans tous les sens, c'était
vraiment de la radio libre, dommage que ça ait été cassé par des provocateurs.
Pi Node m'a tout de suite fait penser à Radio Ici et Maintenant.
Oui cette radio (RIM) sort vraiment de l'ordinaire avec "Vivre FM"
découverte dans mon cas grace a la RNT.

Loading...