Discussion:
Baofeng GT3-TP, revue
(trop ancien pour répondre)
François Guillet
2020-08-24 08:16:23 UTC
Permalink
Le Baofeng GT3-TP est un talkie-walkie analogique chinois pour les
bandes VHF 136MHz - 174MHz et UHF 400MHz - 520MHz. Il possède de plus
la bande broadcast FM 65-108 MHz.
https://www.amazon.fr/BaoFeng-GT-3TP-Emetteur-Récepteur-Talkie-Walkie/dp/B00RXFHFQW/ref=sr_1_1

Il est équivalent au bien plus connu Baofeng UV-5R, mais avec un niveau
de puissance supérieure, 8 W max.

Au prix presque d'un jouet pour des fonctions annoncées qui tiennent
plus de la high-tech, j'ai voulu essayer. Et je ne suis pas déçu.
Je vais essayer de répondre aux questions du néophyte que j'étais pour
ce genre d'équipement.

On opère dans deux modes, soit en mode "VFO" (accès à toutes les
fréquences en E/R), soit en mode "Mémoire" (accès seulement aux canaux
mémorisés).
Le passage d'une fréquence, ou d'un canal, au suivant ou au précédent
se fait par deux touches flèchées. En mode fréquence le pas peut être
pris parmi 8 valeurs standards entre 2.5 KHz et 50 Khz. On peut
également taper directement le numéro de canal ou la fréquence.

Premiers essais en réception.
Bonne surprise, la sensibilité remarquable et on n'a pas (ou si peu) de
signaux fantômes dans les bandes. La plupart des signaux V/UHF reçus
par ma SDR avec antenne extérieure le sont aussi par le Baofeng avec
son antenne d'origine, près d'une fenêtre au 1er étage, 5 ou 6 mètres
plus bas que l'antenne extérieure.
Ayant anticipé que l'antenne d'origine de seulement 20 cm serait le
point faible, j'avais aussi commandé une TengKo RH-660S, télescopique
dépassant le mètre :
https://www.amazon.fr/TengKo-RH-660S-Antenne-Télescopique-Femelle/dp/B0728JHT7V/ref=sr_1_3
En fait la TengKo apporte bien une amélioration, mais modérée.
Avec cette antenne, en intérieur, je recevais le 164,6375 Mhz de
l'avion relayant le Tour du Limousin à 270 Km.

Premiers essais en émission.
La semaine dernière, petite propag matinale, je reçois bien le relais
vendéen du Mont des Alouettes, 145.775 Mhz. Puissance règlée à 4W, j'y
entre sans aucun problème avec l'antenne TengKo depuis l'intérieur de
la maison. Distance : 67 Km à vol d'oiseau. Très bon report d'un OM de
St-Malo, signal+modulation.
Essai sur 430.050 avec le relais local de Nantes. Ce relais me permet
d'essayer la fonctionalité CTCSS qu'autorise le Baofeng, à savoir la
superposition d'une tonalité très basse fréquence à la modulation, en
l'occurence 103.5 Hz, pour que le signal soit accepté par le relais.
Aucun problème non plus, ça marche parfaitement depuis l'intérieur du
QRA.

Programmation.
La réception et l'émission étant validées, il restait à voir le détail
des menus. La programmation depuis le menu de l'appareil est facile,
les options du menu s'accèdent par les touches flèchées, mais cela
devient vite fastidieux pour les canaux. L'appareil est fourni
quasiment vide de canaux. La programmation des canaux reste à faire.
Heureusement il existe un génial logiciel tiers, "Chirp", qui permet de
programmer un grand nombre de TRX, dont les Baofengs. On a besoin d'un
câble avec connectique un peu exotique pour relier le Baofeng au port
USB du PC. Ce câble n'est normalement pas fourni avec l'appareil mais
achetable séparément, sauf disposition particulière du vendeur. Dans
mon cas c'était dans le lot. Il est vraiment indispensable. Son
branchement fait apparaître un nouveau port "COM", qui sera à
sélectionner dans "Chirp" pour les échanges.
Le Baofeng GT3-TP n'est pas dans la liste de Chirp, mais son
équivalent le "BF-F8HP" y est, c'est celui qu'on prendra (les
références des Baofeng ne sont pas déterminées que par le fabricant,
mais aussi par les revendeurs !).

Chirp.
Outre les fréquences, décalage en duplex, codes CTCSS, DTCS, puissance
(3 niveaux), exclusion des scans... qu'on peut affecter à chaque canal
mémorisé, jusqu'à 127, Chirp donne accès à certains paramètres qui ne
sont pas tous programmables depuis le menu de l'appareil, comme des
codes d'identification qui permettent à un Baofeng de savoir quel autre
appareil l'appelle ou l'affectation des niveaux réels de squelch aux 10
positions sélectionnables depuis le menu de l'appareil, indépendemment
en VHF et UHF. Une fois les paramètres fixés, on peut les sauvegarder
dans un fichier, et on les exporte vers le Baofeng. Cela prend quelques
secondes (les ports COM sont lents même via USB, stupéfiant qu'il
faille encore utiliser aujourd'hui ces archaïsmes).

Scan.
Le scan a une limitation, l'impossibilité de scanner entre deux
fréquences données. On scanne soit les canaux mémorisés, soit les
bandes complètes VHF/UHF. On retrouve les modes habituels (arrêt sur
réception et redémarrage après tempo, ou arrêt définitif, ou
redémarrage seulement après fin de l'émission). Il faut bien sûr avoir
programmé le squelch, le plus bas niveau, 1, étant adapté pour éviter
l'arrêt sur le bruit tout en détectant les stations les plus faibles,
au moins dans ma zone électromagnétiquement peu polluée. J'ai
reprogrammé le niveau 1, déjà sensible, pour qu'il le soit encore plus.

Hack.
Chirp permet d'accéder à quelques paramètres non accessibles
normalement, dont certains précieux, les fréquences min et max. J'ai
ainsi pu étendre la couverture aux limites du hardware, soit la bande
125-178 (au lieu de 136-175) et 400-600 (au lieu de 400-520).
L'intérêt est cependant limité. Le haut de la bande aviation est bien
reçu, mais comme on est en FM on n'en profite pas, le son est trop
faible ou extrêmement déformé, même quand on s'écarte de la fréquence
nominale. Au-dessus de 470 MHz, on est dans la bande TV, donc peu
d'intérêt. Au dessous de 400 MHz, jusqu'à 380, c'est possible aussi
mais il se passe des choses bizarres, comme une baisse de la puissance
d'émission de plusieurs dizaines de dB (donc inutilisable) et une
démodulation catastrophique avec un effet incompréhensible. Ceci semble
être une limitation hardware mais volontaire (car à seulement 399.9975,
le comportement du Baofeng est complètement différent de celui à
400.000, et les bizareries en-dessous de 400 MHz ont été remarquées
dans d'autres appareils utilisant des puces similaires. Pb lié à la
conception des puces ou à une protection de bandes militaires chinoises
ou américaines, je ne sais pas).

Documentation.
Elle est succinte, insuffisante, et dans un français approximatif,
voire charabia parfois. Comme toutes les docs nulles, elle décrit
succintement les boutons et les commandes plutôt que d'expliquer ce
qu'il faut utiliser pour atteindre un but cherché.
On y apprend aussi, en marge, des "détails" qui flinguent les spécifs
qu'on nous donne à la vente, par exemple "la triple puissance ne peut
être règlée que dans la plage 140-150 / 430/440" !

Conclusion
Pour le prix, on ne peut pas se plaindre, le Baofeng GT3-TP a des
qualités radio indéniables, et est extrêmement complet et efficace pour
un usage aussi bien professionnel qu'amateur. Dommage que la doc
desserve finalement cet appareil en ne décrivant pas suffisamment les
nombreuses fonctions.
Chirp est incontournable pour la programmation, même Baofeng s'y
réfère, n'ayant su produire un soft propriétaire valable.
Manifestement cet appareil n'est pas fait pour l'utilisateur lambda qui
va souffrir pour le programmer, et en plus sera dans l'illégalité à
l'émission vu qu'une licence est obligatoire, sans parler du risque de
brouillage de fréquences sensibles ne sachant pas où il met les pieds.
Même la PMR446 sans licence est théoriquement interdite vu que le
niveau de puissance est supérieur au 0,5 W autorisé et l'antenne
amovible. Il parait d'ailleurs que la FCC américaine a ce genre
d'appareil dans le collimateur et veut en interdire la vente libre ou
en restreindre les fréquences. Donc il ne faut peut-être pas trop
tarder pour en acquérir, la "normalisation" américaine ayant des
impacts sur le commerce mondial !
bilou
2020-08-26 12:47:14 UTC
Permalink
En mode fréquence le pas peut être pris parmi 8 valeurs standards entre
2.5 KHz et 50 Khz. On peut également taper directement le numéro de
canal ou la fréquence.
Merci pour cette analyse.
Que vaut la réception FM broadcast ?
L'excursion en NBFM est elle ajustée/table suivant le pas ?
Le shift RX/TX est t'il compatible avec les divers relais OM/PRO ?
François Guillet
2020-08-26 16:28:32 UTC
Permalink
Post by bilou
En mode fréquence le pas peut être pris parmi 8 valeurs standards entre 2.5
KHz et 50 Khz. On peut également taper directement le numéro de canal ou la
fréquence.
Merci pour cette analyse.
Que vaut la réception FM broadcast ?
La sensibilité est bonne avec l'antenne d'origine, sélectivité correcte
(à 100 KHz d'écart, on entend peu la station) et la bande reste propre.
Avec la grande antenne déployée à plus de 30/40 cm, je note une
saturation (dégradation de l'audio sur certaines stations, et produits
d'intermodulation entre 65 et 87 MHz).

Un truc agaçant est que la fréquences V/UHF courante continue d'être
"monitorée", et si on a une émission qui déclenche le squelch, on
quitte automatiquement la bande broadcast FM pour y retourner. Je n'ai
pas trouvé comment forcer la bande FM seulement, sans avoir trop
cherché, c'est peut-être possible.
Post by bilou
L'excursion en NBFM est elle ajustée/table suivant le pas ?
On a seulement un mode large ou étroit non documenté et je ne vois pas
de différence, ni en émission ni en réception. En réception j'ai trouvé
la démodulation bonne, aussi bien sur des émissions marine à plutôt
grande excursion, que sur les émissions pro à faible excursion de la
bande des 460 MHz.
C'est discuté là :
https://forums.radioreference.com/threads/baofeng-uv-5r-narrowband-vs-wideband.294156/
et là ils disent que c'est seulement en émission :
https://www.pe1rqm.nl/techniek-info/baofeng-uv-5r-uv-5re-review/
Post by bilou
Le shift RX/TX est t'il compatible avec les divers relais OM/PRO ?
Oui. J'avais essayé le +600 KHz, le -9.4 MHz et même le 10 MHz. On peut
mettre n'importe quelle fréquence et il fait la somme ou la différence
suivant ce qu'on lui demande.
Je viens donc de faire l'essai avec un décalage de -286 MHz : je reçois
en 430 Mhz et j'émets en 144, ça marche, on peut faire du cross-band !
Loading...